The Americans : une série qui mérite le détour.
Regarder sur myCANAL Acheter sélection espionnage sur Amazon

The Americans : une série qui mérite le détour.

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 2 minutes

The Americans que l’on peut qualifier de : meilleure série d’espionnage du moment est disponible en intégralité sur CANAL+.

Inspirée d’une histoire vraie

Elena Vavilova et Andrei Bezroukov se rencontre à l’Université de Tomsk en Sibérie dans les années 1980. Après leur mariage, ils sont sélectionnés par le KGB. Ainsi ils subissent une longue formation avant d’être envoyés clandestinement, à la fin des années 1980, au Canada. Là-bas, le couple se voit attribuer l’identité de deux enfants canadiens décédés. Ils deviennent : Tracey Lee Ann Foley et Donald Howard Heathfield ; s’installant, au début des années 1990, près de Boston aux États-Unis.

Alors qu’Andrei est consultant, Elena est agent immobilier. Ils vivent pendant près de 20 ans dans la clandestinité : « Nous n’étions pas des James Bond. Notre travail était monotone et pas toujours très intéressant. »

Ils auront même deux enfants, nés au Canada, puis aux États-Unis. Ils ne découvriront la véritable identité de leurs parents, qu’en 2010, lorsque la famille sera arrêtée par le FBI, puis expulsée en Russie ; à la suite d’une grande opération de contre-espionnage, où dix autres illégaux du SVR (Service des renseignements extérieurs de Russie) seront arrêtés.

Échangés, ils seront reçus et décorés en grande pompe par Vladimir Poutine, à leur retour à Moscou, pour services rendus à la patrie.

Un scénario réaliste

Joe Weisberg, créateur de la série et ancien collaborateur de la CIA, s’est très certainement inspiré de sa propre expérience pour l’écriture de The Americans.

Mélangeant habilement l’espionnage et le drame, il explore la psychologie des deux personnages principaux et les conséquences de leur métier sur eux-mêmes et leur couple.

Il confronte, enfin, le spectateur aux idéaux de ses personnages, avec en toile de fond, cette mélancolie propre aux causes perdues.

Si vous êtes passé à côté

Acclamée par la critique, avec un Golden Globes de la meilleure série dramatique en 2019 ; The Americans réalise, néanmoins, des audiences assez moyennes.

Alors, si vous l’avez raté, ou même, jamais entendu parler, il est toujours temps de rattraper votre retard : vous ne serez pas déçus !

Hakim Aoudia.

Notre note
the-americans-serie-affiche-officielle the-americans-serie-photo-portrait-famille the-americans-serie-affiche-officielle the-americans-serie-affiche-officielle the-americans-serie-couple-photo-portrait the-americans-serie-photo-couple-arme-pistolet

The Americans saison 2 – Bande-annonce

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
Contribuez à CulturAdvisor Nous écrire
CulturAdvisor