La playlist de l’été 2022.
Donald Byrd sur Amazon Pat Metheny sur Amazon George Duke sur Amazon Michael Franks sur Amazon Toninho Horta sur Amazon

La playlist de l’été 2022.

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 2 minutes

Un été sans musique n’en serait pas vraiment un, alors profitons des vacances pour en écouter. Je vous ai concocté une playlist chaude et lumineuse, comme un été qui ne finirait jamais !

En avion

Imaginez un aéroport bondé, le bruit des réacteurs et ce sentiment de liberté qui vous envahit. Flight Time de Donald Byrd, issu de l’album Black Byrd paru en 1973, est un petit bijou de jazz-funk. Album le plus vendu de l’histoire du label Blue Note, il nous délivre une musique festive, lumineuse, aérée et dansante.

En train

Rappelez-vous avec nostalgie de l’éternel Tchou-Tchou des locomotives à vapeur d’antan. Last Train Home du Pat Metheny Group, issu de l’album Still Life (Talking) paru en 1987, est un des meilleurs exemples de cette étiquette de musique de voyage et de grands espaces, que l’on a accolée à ce guitariste surdoué. Il suffit pour cela de fermer les yeux et se laisser aller.

En voiture

Après avoir miraculeusement fait entrer tous les bagages dans le coffre et réussi à calmer les enfants, voilà que ce début de vacances prometteur risque d’être gâché par les embouteillages. Rush Hour / Road Rage de George Duke, issu de l’album After Hours paru en 1998, rappelle l’énorme influence de ce génie des claviers dans le monde du jazz, de la soul, du funk et même du hip-hop. Un talisman permettant de fluidifier n’importe quel bouchon.

En bateau

Une mer turquoise à peine ridée par le vol d’une mouette et un horizon plein de promesses. Long Slow Distance de Michael Franks, issu de l’album Blue Pacific paru en 1990, représente ce qui se fait de mieux dans ce sous-genre musical qu’est le smooth jazz. Un éloge à la lenteur méditatif et tendre, aussi beau que l’océan qui lui a donné son nom.

À vélo

Sentir le vent sur sa peau, voir le paysage défiler doucement et laisser vagabonder ses pensées. Bicycle Ride de Toninho Horta, issu de l’album Moonstone paru en 1989, montre à quel point cet immense guitariste brésilien méconnu gagnerait à l’être. Le plus souvent compositeur et interprète de sa propre musique, il possède un style d’une richesse harmonique et mélodique unique.

À pied

Se retrouver seul ou à plusieurs, respirer, se remettre en forme, lâcher prise et se connecter avec la nature. Walkin’ de Miles Davis, issu de l’album éponyme paru en 1957, est l’un des chefs d’œuvres du trompettiste, en même temps que l’un des disques fondateurs du Hard bop. En dire plus serait indécent, alors qu’il suffit de l’écouter.

Hakim Aoudia.

Notre note
toninho horta couverture album moonstone miles davis all stars couverture album walkin' pat metheny still life talking couverture album donald byrd black byrd couverture album michael franks blue pacific couverture album george duke after hours couverture album

La playlist de l’été sur Deezer

La playlist de l'été sur Spotify

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
Contribuez à CulturAdvisor Nous écrire
CulturAdvisor