Wu-Tang : An American Saga, ou la genèse d’un groupe de rap mythique.
Regarder sur CANAL+ Wu Tang Clan sur Amazon Discographie sur Amazon Sélection rap sur Amazon Sélection hip-hop sur Amazon

Wu-Tang : An American Saga, ou la genèse d’un groupe de rap mythique.

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 2 minutes

Créée par RZA, membre fondateur et leader du Wu-Tang Clan, cette série raconte la formation du groupe de rap américain dans le New York des années 1990. Disponible en intégralité sur CANAL+.

Un contexte particulier

Au début des années 1990, New York vit une situation paradoxale.

Alors qu’elle vient d’élire le premier maire afro-américain de son histoire, en la personne du démocrate David Norman Dinkins, la ville s’enfonce dans la violence.

Avec le déclin de l’industrie, les friches envahissent les quartiers du Bronx et du Queens, tandis que la plupart des New-Yorkais aisés s’installent dans les banlieues.

Plus de 10% de la population vit des aides sociales et la criminalité explose avec plus de 2 000 meurtres par an (le record étant de 2 245 homicides en 1990).

Minée par la consommation de crack et les guerres de territoires entre gangs, le métro devient infréquentable et Central Park un coupe-gorge dès la tombée de la nuit.

Plus qu’un clan, une famille

En 1992, trois cousins de Brooklyn, Robert Fitzgerald Diggs, dit RZA, Gary Grice, dit GZA, également connu sous le nom de The Genius et Russell Tyrone Jones, surnommé Ol’ Dirty Bastard (ODB) crées un groupe de rap à géométrie variable, échaudés par leurs aventures discographiques respectives.

Issus de cette cité minée par les ravages de la drogue et de la pauvreté, ils retiennent un noyau dur de six éléments, avec lequel ils formeront le Wu-Tang Clan.

Contrôlant leurs projets de A à Z, ils écrivent, composent, produisent et imposent leurs règles à l’industrie du disque.

Ils finiront par devenir une institution qui comptera de plus en plus de fans à travers le monde, avec plus de quatre millions d’albums vendus.

Une identité forte

Le nom du groupe est choisi en hommage au film d’arts martiaux du Chinois Gordon Liu, Shaolin and Wu Tang (1983), tandis quel les références au Kung-Fu (le Wu-Tang est un style d’escrime) sont omniprésentes dans l’univers du groupe.

Il y a, aussi et surtout, une identité sonore propre ; noire, sale, incisive et tranchante comme une lame.

En à peine sept albums : Enter the Wu-Tang (36 Chambers) en 1993, Wu-Tang Forever en 1997, The W en 2000, Iron Flag en 2001, 8 Diagrams en 2007, A Better Tomorrow en 2014 et The Saga Continues en 2017, le clan va s’imposer comme le meilleur groupe de rap qui ait jamais existé.

Une série biopic

La première saison, disponible en intégralité sur CANAL+, revient sur les débuts chaotiques du groupe et suit cette bande d’amis tiraillés entre la musique et le crime.

Bourrés de talents, la réalité de la rue finit toujours par les rattraper, dans leur éternelle quête de survie.

Une deuxième saison, qui met l’accent sur la création du premier album :  Enter the Wu-Tang (36 Chambers), est diffusée depuis septembre 2021 sur la plateforme américaine Hulu, malheureusement inaccessible dans l’Hexagone.

Une troisième et dernière saison est en cours de tournage.

Hakim Aoudia.

Notre note
wu tan american saga rap serie hulu canal+ wu tan american saga rap serie hulu canal+ wu tan american saga rap serie hulu canal+ wu tan american saga rap serie hulu canal+ wu tan american saga rap serie hulu canal+ wu tan american saga rap serie hulu canal+

Wu-Tang: An American Saga Season 1 Trailer

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
Contribuez à CulturAdvisor Nous écrire
CulturAdvisor