Comprendre la Corse.
Michel Vergé-Franceschi sur Amazon Jean-Louis Andreani sur Amazon Jean-Louis Fabiani sur Amazon Thierry de Peretti sur Amazon I Muvrini sur Amazon

Comprendre la Corse.

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 2 minutes

À l’aune des manifestations et violences qui se sont multipliées sur l’ile de Beauté, après le décès d’Yvan Colonna, et les promesses d’autonomie du gouvernement ; tentons de comprendre le statut si particulier de cette collectivité territoriale unique française.

Un peu d’histoire

Commençons comme toujours par l’histoire : dans son ouvrage Une histoire de l’identité corse des origines à nos jours paru aux Éditions Payot en 2017. Michel Vergé-Franceschi rappelle l’une des caractéristiques essentielles de l’identité insulaire : celle du brassage, du melting-pot. Il rappelle également que le réveil du nationalisme depuis les années 1970 est une réaction à un phénomène global qui s’appelle la mondialisation. N’oublions pas qu’en Corse, le réflexe face à un danger c’est l’ile, le village et la famille qui sont vécus comme protecteurs.

Un statut multifactoriel

L’essai de Jean-Louis Andreani Comprendre la Corse paru en 2004 aux Éditions Gallimard fait aujourd’hui figure de référence. Il pose pour base de la compréhension de la complexité corse, le fait pour les continentaux d’admettre qu’il y a une spécificité corse. Celle-ci, de surcroit, n’est pas uniquement réductible à la notion d’insularité, mais également à de multiples facteurs historiques, géographiques, économiques et psychologiques : « C’est une ile, c’est aussi une montagne et c’est encore un territoire méditerranéen ».

Le mystère corse

Sociologie de la Corse de Jean-Louis Fabiani paru en 2018 aux éditions de La Découverte, tente de percer le mystère corse par le prisme des sciences sociales. Au-delà du paradigme de l’insularité, il explore les tensions liées au développement économique et à l’instabilité démographique de l’ile : « La Corse, comme les autres régions méridionales et littorales de France, est devenue un territoire attractif. Ce bouleversement est contemporain de la montée des revendications identitaires en Corse ».

Sur les écrans

Du côté du 7e art, Thierry de Peretti avec Une Vie Violente sorti en 2017 dépeint la société corse au travers du parcours de Stéphane; Ce jeune homme ambitieux, issu de la bourgeoisie bastiaise, va se faire entrainer par les milieux nationalistes dans une spirale mortelle. Notons que le casting pour le rôle principal du film a été monté en documentaire, Lutte Jeunesse, qui représente le portrait saisissant d’une génération tiraillée entre nationalisme et rêves d’ailleurs.

Enfin, Génération FLNC film documentaire de Gilles Perez et Samuel Lajus retrace l’histoire du Front de Libération Nationale de la Corse. Il y a là les témoignages de ceux qui l’ont créé, y ont milité et ont combattu le gouvernement français.

Dans la musique

Essentiellement polyphonique, elle accompagne les corses dans leur vie quotidienne. Mais aussi dans les événements marquants comme les naissances, les mariages ou les décès.

Le chant polyphonique se pratique à trois voix :

  • A siconda est la voix principale qui commence et guide le chant. Elle donne également la mélodie et l’harmonie.
  • U bassu donne la ligne harmonique; C’est la voix la plus grave.
  • A terza est la dernière voix du trio et également la plus aiguë. Elle ajoute des variations à l’ensemble.

La musique a toujours été le catalyseur des revendications corses ; confondant engagement culturel et politique.

Le groupe I Muvrini en est un parfait exemple : défendant la spécificité de la culture corse et promouvant la non-violence.

Rosa Tandjaoui.

Notre note
ajaccio corse vue aerienne jean louis andreani couverture essai gallimard drapeau corse tete maure corse vue aerienne ile sociologie corse fabiani couverture livre editions decouverte i muvrini polyphonie corse chant concert

Les Clefs pour comprendre la Corse

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
Contribuez à CulturAdvisor Nous écrire
CulturAdvisor