Château de Chaumont-sur-Loire : la forteresse des rival-e-s !
Billetterie Billetterie combinaison Chaumont Châteaux de la Loire Catherine de Médicis

Château de Chaumont-sur-Loire : la forteresse des rival-e-s !

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 3 minutes

Les origines du château de Chaumont-sur-Loire remontent à l’an 1000. Cette véritable forteresse fut le cadre de la grande rivalité qui opposa les comtes de Blois à ceux d’Anjou.  Puis celle de Catherine de Médicis à Diane de Poitiers. En somme, un lieu chargé d’histoire. 

Les origines 

Le château de Chaumont-sur-Loire est situé sur un éperon rocheux surplombant la Loire, à mi-chemin entre Amboise et Blois. Selon les interprétations, l’origine de son nom proviendrait de Chaud Mont ou Chauve Mont

En premier lieu, les comtes de Blois bâtissent une première forteresse, au Xe siècle, pour se protéger des attaques incessantes des comtes d’Anjou

Très vite, le château est transmis à la famille d’Amboise et en reste la propriété pendant près de 500 ans. 

En 1465, Pierre 1er d’Amboise participe à la coalition de La Ligue du Bien Public. Cette association de grands vassaux du roi de France s’insurge contre la politique autoritaire de Louis XI. C’est ainsi que ce premier château est entièrement rasé cette même année, sur ordre du roi. 

Cependant, la famille d’Amboise finira par retrouver les bonnes grâces de Louis XI, et le château sera reconstruit entre 1498 à 1510. 

Cette fois, la reconstruction est inspirée du style Renaissance. En outre, elle conserve sa vocation de fortification et y sont édifiées les ailes est et nord, qui viennent fermer le quadrilatère. 

Catherine de Médicis versus Diane de Poitiers

A gauche : Catherine de Médicis (1519-1589). Fille de Laurent II de Médicis, cette Florentine devint reine de France en 1547 puis régente en 1560. Longtemps jugée malfaisante, elle est aujourd’hui réhabilitée pour son rôle politique. A droite : Diane de Poitiers (1500-1566). Comtesse de Saint-Vallier, duchesse de Valentinois, celle qui fut surnommée la « plus que reine » demeura pendant plus de vingt ans la favorite d’Henri II, malgré leur différence d’âge. © Wikimedia Commons

Le 31 mars 1550, la reine Catherine de Médicis rachète le domaine à la famille d’Amboise. 

Comme elle est férue d’ésotérisme, elle aime s’entourer d’astrologues. Dès lors, elle intègre les fameux Nostradamus et Cosimo Ruggieri à sa cour, et ils séjournent très régulièrement à Chaumont. Voilà pourquoi, selon la légende, ce dernier lui aurait prédit la fin de la dynastie des Vallois. 

En 1559, à la mort de son époux le roi Henri II, elle cède le château de Chaumont-sur-Loire à sa grande rivale Diane de Poitiers, contre celui de Chenonceau

L’ancienne favorite du roi poursuit l’édification du domaine, jusqu’à sa mort en 1566. C’est elle qui donne à Chaumont l’essentiel de son apparence actuelle. 

Des hôtes illustres 

À la mort de Diane de Poitiers, le château de Chaumont-sur-Loire passe de mains en mains. Néanmoins, il continue à accueillir des hôtes illustres : 

  • D’abord le duc d’Anjou, futur Philippe V, en route vers l’Espagne pour y être couronné en 1700. 
  • Ensuite Benjamin Franklin, qui vient demander de l’aide et des munitions pour les indépendantistes américains autour de 1750. 
  • Enfin Madame de Stael, exilée par Napoléon 1er pour ses ouvrages subversifs en 1810. 

La Princesse de Broglie 

Marie Charlotte Constance Say est la petite-fille et héritière du richissime industriel du sucre Louis Say. En 1875, à l’âge de 17 ans, elle épouse le prince Henri-Amédée de Broglie et rachète le château de Chaumont-sur-Loire. 

Les Broglie transforment le domaine en lieu de fêtes perpétuelles. Par exemple, ils font venir de Paris des acteurs de la Comédie-Française et des danseurs de l’Opéra, pour qu’ils se produisent à Chaumont. Ainsi, on y rencontre le prince de Galles, la reine Isabelle II d’Espagne, le Shah de Perse… 

De plus, Ils font aménager de luxueuses écuries et un parc paysager à l’anglaise. 

Pour finir, une éléphante offerte par un maharadja, Miss Pundji, est installée dans ledit parc. 

Depuis le XXe siècle

Le château de Chaumont-sur Loire. Crédit photo.

En 1938, il est racheté par l’État et classé Monument historique. 

En 2007, la Région Centre s’en porte acquéreur et développe cette triple vocation de : 

  • L’un des plus beaux châteaux de la vallée de la Loire, entouré d’un écrin de verdure de 32 hectares. 
  • Un Festival International des Jardins organisé depuis plus de 22 ans. 
  • Un Centre d’Arts et de Nature qui accueille, chaque année, une dizaine d’artistes de renommée internationale. 

Une visite indispensable, sur la route des châteaux de la Loire ! 

Rosa Tandjaoui. 

Notre note
chateau chaumont sur loire ecuries chateau chateau chaumont sur loire chateau chaumont sur loire chateau chaumont sur loire vue ciel

Découvrez le château de Chaumont-sur-Loire

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
Contribuez à CulturAdvisor Nous écrire
CulturAdvisor