Shirley Souagnon : l’art de la dérision !
Billetterie Shirley Souagnon Barbès comedy club Noire n'est pas mon métier

Shirley Souagnon : l’art de la dérision !

Lille

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 2 minutes

En attendant le retour dans les salles de son spectacle Être humain, je suis allée voir pour vous Shirley Souagnon roder de nouvelles blagues dans son tour du monde des comedy clubs. 

Humoriste, mais pas seulement 

La comédienne française de parents franco-ivoiriens a commencé le stand-up en 2008. L’émission On n’demande qu’à en rire la fait largement connaître en 2010. Depuis, elle est passée par la radio, la télévision, le cinéma. Elle a à son actif plusieurs scènes de festivals, de nombreux passages dans des comedy clubs et trois spectacles. Elle a également participé à l’écriture de Noire n’est pas mon métier, sous la direction d’Aïssa Maiga. En 2019, elle ouvre le Barbès Comedy Club. 

Reprendre les bases 

Ces dernières années, lors de ses passages dans les comedy clubs, elle revient à la définition des mots avec un humour qui tombe toujours juste. On retrouve ces définitions en série vidéo sur sa chaîne YouTube. Son nouveau spectacle Être humain s’inscrit dans cette veine : retrouver du sens, questionner les évidences. Lorsque je l’ai vue à l’une des dates de sa tournée internationale des comedy clubs, elle racontait son déménagement en Bourgogne, ses interactions avec les personnes de sa nouvelle ville. Après quelques anecdotes moqueuses, mais pas méchantes sur les clichés et l’ignorance, elle conclut : “Je voulais arrêter de faire des blagues, j’en avais marre de ce métier, mais en fait quand je les vois, je me dis qu’il faut que je continue. C’est pour eux que je fais des blagues, c’est parce qu’il y a des gens qui pensent encore des trucs comme ça.”  

Être humain

Dans la plus pure tradition du stand-up, Shirley Souagnon rend l’intime universel. Avec une certaine nonchalance, une sincérité touchante et un humour sans complexes, elle nous invite à poser avec elle un autre regard sur le monde et les gens. Comme une proposition de rire de nos différences pour comprendre ce qui nous rapproche. Shirley Souagnon ne se prétend pas en mission, mais nous ne pouvons nous empêcher d’y voir naïvement une tentative bienveillante de changer tout doucement le monde.  

Basique, simple ? 

Si l’on sait que l’aisance sur scène s’acquiert, Shirley Souagnon parvient avec brio à transmettre une certaine fluidité. Elle est la preuve qu’être drôle ne nécessite pas d’être un clown. J’ai été impressionnée par sa capacité de métamorphose, ce changement d’énergie et d’attitude en fonction des sujets abordés. C’est d’ailleurs là la force du spectacle vivant : des heures d’extraits vidéo ne remplaceront jamais la force d’avoir face à soi un être humain. 

L’art de rire dans l’air du temps 

Shirley Souagnon réussit à nous emmener dans son monde, nous faire rire de situations qui nous sont peut-être entièrement étrangères. On accepte d’être pris-es en dérision et de trouver drôle ce qui d’habitude nous met mal à l’aise. Parfois même ce qui nous fait pleurer ou nous désespère. 

Je suis ressortie de la cave de ce club de jazz parisien les yeux brillants : une heure de rires et d’émotions. Quand on peut rire de sujets tragiques, c’est qu’il y a encore de l’espoir. 

Si vous aimez rire et apprendre, allez voir Shirley Souagnon dans sa tournée des comedy clubs !

Lou Gasparini.

Notre note
filmotv
Nextstory
shirley souagnon shirley souagnon shirley souagnon couverture livre shirley souagnon shirley souagnon shirley souagnon shirley souagnon

SHIRLEY SOUAGNON #23 DEFINITION COMMENTAIRE

Commentaires

1
GASPARINI

Bravo pour cet article, ça donne envie d’aller voir ses spectacles .

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
DESTINATIONS AGENDA COMPTE
CulturAdvisor