Découvrez Talcy, le château des poètes !
Château de Talcy Ronsard (livres) Aggripa d'Aubigné Les guerres de religion (livres) Catherine de Médicis (livres)

Découvrez Talcy, le château des poètes !

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 5 minutes

Édifié au XVIe siècle, Talcy, le château des poètes, a inspiré les amours de Ronsard et d’Agrippa d’Aubigné. Situé dans le département du Loir-et-Cher et la région Centre-Val de Loire, à 25 minutes de Blois et 40 minutes d’Orléans, cette magnifique demeure seigneuriale a, pour l’essentiel, conservée l’aspect intérieur qu’elle avait au XVIIIe siècle.

Les origines 

La plus ancienne mention de la seigneurie de Talcy remonte au XIIIe siècle. Il s’agit de la constitution d’une rente liée à un stock de froment, en 1221, par Odo de Chaources, au profit de la maison de Saint-Lazare de Beaugency. Ainsi, l’existence d’une seigneurie implique celle d’un château fort, même si nous n’en avons pas la preuve.

Chapelle Saint-Lazare de Beaugency datant du XIIe siècle. (Découvrez Talcy, le château des poètes !). © Anne-Laure Le Jan

De plus, on retrouve la trace d’une autre rente. Celle de Patrice de Chaource, frère d’Odo, mais cette fois-ci en faveur de l’Hôtel-Dieu de Beaugency.  

Après les chaources, le domaine de Talcy passe à la maison de Chartres. 

Pendant la guerre de Cent Ans, Talcy ne fait pas parler de lui, jusqu’en 1466 où il est vendu aux criées du palais de justice de Paris par un nommé Jehan Robillard. 

Ainsi, Talcy passe de mains en mains jusqu’à ce que Bernard Salviati, banquier florentin parent des Médicis, l’acquiert en 1517. 

Le château actuel 

Au service de François Ier, ce dernier obtient, dès 1520, l’autorisation de rebâtir et fortifier le château de Talcy, dans la plus pure tradition de l’architecture de la Renaissance française

Ainsi, la tour-porche édifiée au XVe siècle est renforcée avec des éléments défensifs tels que des chemins de ronde, des créneaux et des mâchicoulis.

Château de Talcy, la tour porche. Gravure ancienne, Cadet Patrick 1880. (Découvrez Talcy, le château des poètes !).

S’inspirant de la galerie Louis XII du château de Blois, une aile munie de quatre arcs en anse de panier et d’un étage supérieur est construite à côté de la tour-porche.

De plus, les jardins qui s’étendent sur près de six hectares sont aménagés et divisés en un jardin d’agrément, un potager et un verger. 

Enfin, le domaine comprend également une grange avec un pressoir à vin, un colombier, une tour circulaire datant de la fin du XVe siècle et un moulin à vent. 

Le château des poètes 

Le château de Talcy est à jamais célèbre pour avoir abrité les amours du poète Ronsard et de Cassandre Salviati, fille de son propriétaire. Alors âgé de 20 ans, Ronsard y écrira son poème le plus célèbre, Mignonne, allons voir si la rose, en juillet 1545. Ce poème fera partie d’un recueil publié en 1550 sous le nom de : Les Amours de Cassandre.

Pierre de Ronsard, poète français. Peinture à l’huile du XVIe siècle. (Musée des Beaux-Arts, Blois.). (Découvrez Talcy, le château des poètes !). Ph. Studio J.J. Morlan © Archives Larbor.

En 1572, en pleines guerres de religion, le poète Théodore Agrippa d’Aubigné, protestant, trouve refuge au château de Talcy. Là, il tombe amoureux de Diane Salviati, la nièce de Cassandre, qui le repousse. Agrippa d’Aubigné fera cependant référence au château de Talcy dans certains vers de ses Tragiques.

Portrait de Théodore Agrippa d’Aubigné (1622). (Découvrez Talcy, le château des poètes !).

Une conférence historique 

En 1562, le château de Talcy accueille la conférence du même nom. Celle-ci est présidée par Catherine de Médicis, régente et mère du roi Charles IX, qui avait récemment pris le trône après la mort de son frère aîné, François II.

Atelier de François Clouet. Catherine de Médicis (1519-1589), reine de France (sans cadre). Paris, musée Carnavalet. (Découvrez Talcy, le château des poètes !).

Organisée dans le but de trouver un compromis entre catholiques et protestants et de mettre fin aux violences qui déchirent le pays, elle réunit les principaux représentants des deux camps, notamment les ducs de Guise et de Montmorency pour les catholiques et l’amiral de Coligny et le prince de Condé pour les protestants. 

Malheureusement, les deux parties ne parviennent pas à s’entendre sur la question de la liberté de culte et les négociations finissent par échouer. 

Du XVIIe siècle à nos jours

(Découvrez Talcy, le château des poètes !).

Alors qu’Isabelle Salviati, arrière-petite-fille de Bernard, fait agrandir l’aile est du château de Talcy en 1638, la famille Burgeat entreprend une rénovation en profondeur de l’intérieur au cours du XVIIIe siècle. Ensuite, le domaine est acheté par Élisabeth Gastebois et passe sans encombre à travers la Révolution française, en raison des fortes croyances égalitaires de ses propriétaires. 

Un peu plus tard, il échoit aux Stapfer, des protestants suisses de Berne alliés aux Burgeat. Philipp Albert Stapfer, ministre de la République helvétique et réformateur de l’éducation suisse, en devient propriétaire et transforma une salle du rez-de-chaussée en salle de culte. La cheminée surmontée de l’inscription « Culte protestant évangélique », sculptée dans le bois, témoigne encore de cette époque. 

Le château est classé monument historique le 4 août 1908 et vendu à l’État en 1933. Les parties bâties et non bâties restantes sont classées monument historique le 29 mars 2005.

Enfin, les jardins du château de Talcy ont obtenus le label « Jardins remarquables ».

Les châteaux méconnus : le château de Talcy.

À découvrir en famille 

La visite du château de Talcy convient parfaitement aux enfants à partir de 10 ans. 

En effet, celle-ci peut tout à fait s’inscrire dans le prolongement des programmes de l’Éducation nationale : 

  • Au temps de la guerre de cent ans fait partie du programme d’Histoire du CM1, 
  • Le temps des rois fait partie du programme d’Histoire et géographie du CM1, 
  • La Renaissance fait partie du programme d’Histoire et géographie du CM1,
  • Les guerres de religion fait partie du programme d’histoire du CM1,
  • Le Moyen Âge fait partie du programme d’Histoire de 5ème. 
  • Enfin, rappelons que la poésie de Ronsard et d’Agrippa d’Aubigné est régulièrement au programme des classes littéraires au lycée. 

Rosa Tandjaoui. 

Notre note
filmotv
Nextstory
Jet Tours

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
DESTINATIONS AGENDA COMPTE
CulturAdvisor