Dick Fosbury : la révolution du saut en hauteur !
Billetterie Paris 2024 Athlétisme (livres) Jeux Olympiques (livres) Paris 2024 (livres)

Dick Fosbury : la révolution du saut en hauteur !

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 2 minutes

Parce qu’il a du mal avec les techniques de saut en hauteur de l’époque, Dick Fosbury adapte, perfectionne et popularise une nouvelle approche, qu’il nommera Fosbury Flop. Cette technique inhabituelle lui permet de révolutionner le saut en hauteur et ainsi, Dick Fosbury gagne la médaille d’or aux Jeux Olympiques de 1968.

Une révolution

Richard Douglas Fosbury, dit Dick Fosbury, naît le 6 mars 1947 à Portland dans l’Oregon.

Enfant, il montre une appétence pour les mathématiques et les sciences. Tandis qu’en sport, peu à l’aise au baseball, il se tourne vers le basket-ball en raison de sa grande taille. Il participe également aux épreuves d’athlétisme, sans obtenir, pour autant, d’exceptionnels résultats.

À 16 ans, il se spécialise en saut en hauteur. Mais les techniques du ciseau et du rouleau ventral ne lui permettent pas de progresser tel qu’il le souhaiterait. Ainsi, et au grand dam de ses entraineurs, il décide de se présenter dos à la barre et de l’enrouler. Dès lors, il améliore son propre record de 15 centimètres, jusqu’à gagner la médaille d’or aux Jeux Olympique de Mexico en 1968, avec un saut à 2,24 m.

Dick Fosbury – Saut en hauteur – Mexico 1968.

Une paternité commune

Cependant, Dick Fosbury n’a pas été le premier, ni le seul à utiliser cette technique. En effet, en 1963 Bruce Quande, jeune étudiant de l’université du Montana, participe à des compétitions de saut en hauteur, où il saute en enroulant la barre de dos. Des photographies en attestent, et Quande aurait commencé à utiliser cette technique dès 1959.

La première preuve connue d’un sauteur en hauteur utilisant la méthode du flop dans l’édition du 25 mai 1963 du Missoulian-Sentinel. Crédit photo newspapers.com.

D’un autre côté, Debbie Brill, une athlète canadienne s’était, dès 1965, essayée à ce type de saut.

Saut de Debbie Brill en 1966. Dick Fosbury : la révolution du saut en hauteur !

Cette technique était donc en gestation dès le début des années 1960 et Dick Fosbury a été celui qui a prit le risque de s’emparer de cette rupture technique. Il lui donnera également un nom : Fosbury flop.  » Autant par goût pour l’allitération que par autodérision. Et parce qu’un journaliste avait décrit mes sauts comme ceux d’un poisson bondissant hors de l’eau. « 

Paris 2024

L’occasion de vous rappeler, que les épreuves d’athlétismes des Jeux Olympiques de Paris 2024 se dérouleront du 1er au 11 août, au Stade de France. Sans oublier l’épreuve sur route du marathon, qui prendra son départ de l’Hôtel de ville de Paris et celle du 20 km marche, du Pont d’Iéna.

Alors, à vos billets !

Rosa Tandjaoui.

Notre note

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
DESTINATIONS AGENDA COMPTE
CulturAdvisor