Sully en Bourgogne, le plus irlandais des châteaux français !
Réserver train Réserver hôtel Château de Sully Mac-Mahon (livres) Bourgogne (livres)

Sully en Bourgogne, le plus irlandais des châteaux français !

Rosa Tandjaoui - Publié le

Temps de lecture : 5 minutes

Située en Saône-et-Loire, à 40 minutes de Beaune et une heure de Dijon, cette demeure médiévale édifiée au XVIe siècle se transforme en une fastueuse bâtisse Renaissance au XIXe siècle. Ainsi, allons à la rencontre du château de Sully en Bourgogne, le plus irlandais des châteaux français et propriété de la famille Mac Mahon, dont la réussite en France se solde par l’élection de Patrice de Mac Mahon à la présidence de la République en 1873.

Les origines

Nous savons que le nom de Sully est d’origine gallo-romaine, la région étant traversée par de grandes voies romaines qui menaient d’Autun à Besançon et à Beaune.

Vieux pont romain dans le hameau de Creusefond, près de Sully. Sully en Bourgogne, le plus irlandais des châteaux français ! Crédit photo sully.fr.

Certains affirment, mais sans preuve historique, que le général romain Silius, après sa victoire sur l’Eduen Sacrovir, autour de l’année 21 de notre ère, édifia à cet emplacement une forteresse à laquelle il donna son nom, et qu’on y voyait de son temps un autel consacré à Bellone.

De Sulliacum en 936, à Suilleyum au XIVe siècle, puis Sauliacum et Solacum, la seigneurie de Sully s’étend sur 3184 hectares de part et d’autre de la rivière la Drée, affluent de l’Arroux.

Le plus ancien écrit faisant mention de Sully est un acte du 25 juillet 936, par lequel Louis d’Outremer confirme l’Église d’Autun dans la possession de Sully.

Les seigneurs de Sully

Les premiers seigneurs de Sully connus sont les frères et chevaliers, Hugues, dit de l’Orme, et Gauthier dit Moard, qui se partagent le domaine et son château fort dans l’indivision en 1217.

En 1227, Gauthier Moard de Sully s’inféode à l’évêque d’Autun. Ainsi et dès 1237, il fonde sur ses terres l’église et le prieuré du Val-Saint-Benoît.

Après eux, le domaine appartint dans l’indivision à leurs descendants directs jusqu’à la quatrième génération.

Au XIVe siècle, le domaine devient la possession de la famille Montagu, jusqu’en 1460, où Claude de Montagu, sans descendance légitime, décide de reconnaître Jeanne, sa fille naturelle, afin qu’elle puisse hériter du château et épouser Hugues de Rabutin d’Epiry, chambellan de Charles VII.

Au XVe siècle, le château de Sully devient la propriété des Rabutin, dont une certaine Marie de Rabutin-Chantal, connue comme la marquise ou, plus simplement, Madame de Sévigné.

Attribué à Pierre Mignard (1612-1695). Françoise Marguerite de Sévigné, comtesse de Grignan (1648-1705). Sully en Bourgogne, le plus irlandais des châteaux français ! Crédit photo musée Carnavalet, Paris.

La construction du château actuel

Le château de Sully, tel que nous le connaissons aujourd’hui, est reconstruit sur les fondations de l’ancienne forteresse médiévale, dont il ne conserve que peu de vestiges.

Ainsi, lorsque les Rabutin cèdent Sully à Jean de Saulx, époux de Marguerite de Tavannes, c’est leur fils, Gaspard de Saulx-Tavannes, maréchal de France, qui dessine le nouveau château, jusqu’à sa mort en 1573.

Entre 1573 et 1581, sa veuve, pour réaliser ses intentions, confie les plans l’architecte Ribonnier et fait réaliser des travaux qui se terminent autour de 1610.

Il y a là un vaste parc, des communs allongés qui bordent une large allée conduisant à quatre grands corps de bâtiment entourant une cour centrale. L’ensemble est entouré de vastes fossés franchis à l’Ouest par un pont dormant, tandis que la façade nord s’ouvre sur un vaste escalier plongeant sur les eaux du fossé qui s’élargit en un immense bassin.

Lavis représentant les façades ouest et sud du château de Sully, signé et daté Chandelux, 1868. Archives de la Société éduenne, Autun, Musée Rolin, album « Sites et monuments Autun, Bourgogne, Morvan », planche 198. Sully en Bourgogne, le plus irlandais des châteaux français !

Des de Saulx aux de Morey

La seigneurie de Sully restera près de deux cents ans dans la famille de Saulx. Jusqu’à ce que Henri-Charles de Saulx la vende, en 1714, à Claude de Morey, contrôleur général du taillon et receveur des décimes. Ce dernier fait construire la remarquable façade nord par l’architecte Franque.

En 1737, Jean-Baptiste Lazare de Morey, devenu marquis de Vianges, épousait, bien qu’âgé de 68 ans, sa cousine Charlotte Le Belin, qui n’en avait que 28. La jeune dame de Morey introduisit auprès de son vieux mari malade, et de ses frères, un jeune médecin d’origine irlandaise, qui les soigna avec dévouement et se lia d’amitié avec eux.

Les Mac-Mahon

La famille Mac Mahon s’établit à la fin du XVIIe siècle en Bourgogne, au moment où les Stuart sont écartés du trône de Grande-Bretagne.

Jean-Baptiste de Mac-Mahon s’installe à Autun autour de 1740. Médecin et confidents des Morey, il épouse Madame de Morey, devenue veuve, en 1750. Naturalisé français, il se verra même accorder le titre de Marquis par le Roi Louis XV. Ainsi, ils auront sept enfants, qui hériteront du domaine de Sully.

Cette famille verra naître en son sein, Patrice de Mac-Mahon, 1er duc de Magenta, fait maréchal de France par Napoléon III et élu président de la République par la majorité royaliste de l’époque, le 24 mai 1873.

Patrice de Mac Mahon, portrait officiel. Crédit photo Pierre Petit photographe. Sully en Bourgogne, le plus irlandais des châteaux français !

Les Mac-Mahon mèneront de grands travaux d’embellissement, avec la reprise de la façade sud, de style néo-Renaissance et la remise en eau des douves.

Aujourd’hui, le château est toujours la propriété de la famille et de ses descendants.

À découvrir en famille

La visite du château de Sully en Bourgogne convient parfaitement aux enfants à partir de 10 ans.

En effet, celle-ci peut tout à fait s’inscrire dans le prolongement des programmes de l’Éducation nationale :

  • Et avant la France ? fait partie du programme d’Histoire de CM1,
  • La Renaissance fait partie du programme d’Histoire et géographie de CM1,
  • Le temps de la République fait partie du programme d’Histoire de CM2,
  • Le Moyen Âge fait partie du programme d’Histoire de 5ème.
Sully en Bourgogne, le plus irlandais des châteaux français !

Un joyau de la Renaissance française, à visiter absolument !

Rosa Tandjaoui.

Notre note
filmotv
Nextstory

À la découverte d’Amélie de Mac Mahon et duchesse de Magenta, propriétaire du château de Sully, en Saône-et-Loire.

Jet Tours

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
DESTINATIONS AGENDA COMPTE
CulturAdvisor