Calamity Jane, légende de l’Ouest américain !
Calamity Jane (livres) Histoire des États-Unis (livres) Conquête de l'Ouest (livres & DVD) Indiens d'Amérique (livres) Western (livres & DVD)

Calamity Jane, légende de l’Ouest américain !

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 4 minutes

Il y a des personnages historiques dont le nom seul évoque une époque, un lieu, une manière de vivre. Calamity Jane est de ceux-là : née le 1er mai 1852 à Princeton dans le Missouri, cette femme rebelle est devenue une icône de la conquête de l’Ouest américain. Son nom est synonyme de courage, de liberté, mais aussi de mystère et de légende. Car si la réalité de sa vie est difficile à cerner, son image est devenue emblématique de toute une époque.

Un personnage insaisissable

Martha Jane Canary, surnommée Calamity Jane, a vécu une vie pleine d’aventures et de défis, une vie qui ne correspondait en rien aux standards de l’époque pour une femme. Elle était forte, indépendante, et aimait vivre dangereusement. Ainsi, elle aurait été éclaireuse pour l’armée, conduit des diligences, fait du théâtre, participé à des spectacles de tir et de dressage et côtoyé des personnalités célèbres comme Wild Bill Hickok, père de sa fille Jane, et Jack Dalton. Mais derrière ces histoires, il y a aussi beaucoup de questions sans réponses. Ce que l’on peut affirmer, c’est qu’elle était déjà célèbre de son vivant ; peut-être simplement une femme libre qui avait décidé de vivre sa vie comme elle l’entendait.

Martha Jane Canary, «Calamity Jane», vers la fin des années 1880. (Photo C.E. Finn, Livingston, Montana). (Calamity Jane, légende rebelle de l'Ouest américain !).
Martha Jane Canary, «Calamity Jane», vers la fin des années 1880. (Photo C.E. Finn, Livingston, Montana). (Calamity Jane, légende de l’Ouest américain !).

Une figure indépendante et forte

La réalité de la vie de Calamity Jane reste difficile à démêler de la légende qui l’entoure. Mais ce qui est sûr, c’est que cette femme était bien loin de l’image et de la réalité des femmes de l’époque. Elle a osé s’affirmer comme une figure indépendante et forte, une pionnière de l’Ouest américain. Elle a brisé les codes sociaux et les conventions, refusant de se conformer à la vision de la femme soumise et fragile que l’on voulait lui imposer.

Un véritable mythe qui incarne le courage, la force de caractère et la liberté d’une époque où tout était encore possible.

Une légende liée à l’extermination des peuples amérindiens

Calamity Jane est souvent considérée comme une héroïne de l’Ouest américain, mais son histoire est étroitement liée à l’extermination des peuples indigènes d’Amérique du Nord. À l’époque de Calamity Jane, la conquête de l’Ouest était en plein essor, avec une violence inouïe. Calamity Jane était impliquée dans cette violence, participant à plusieurs campagnes militaires contre les Amérindiens et étant témoin de nombreux massacres. En tant que représentante de la culture dominante de l’Ouest, elle a justifié et célébré la conquête de l’Ouest et la supériorité de la civilisation occidentale sur les peuples indigènes. La légende de Calamity Jane doit être mise en contexte avec l’histoire sombre et sanglante de la conquête de l’Ouest américain et de l’extermination des peuples indigènes qui s’est produite au cours de la formation des États-Unis.

Calamity Jane lors d'une exposition en 1901 à Buffalo. (Calamity Jane, légende rebelle de l'Ouest américain !).
Calamity Jane lors d’une exposition en 1901 à Buffalo. (Calamity Jane, légende de l’Ouest américain !).

Un destin tragique

Dans Lettres à sa fille, recueil épistolaire regroupant vingt-cinq lettres qu’elle aurait écrites à sa fille, elle affirme : « Souviens-toi, Janey, je veux que tu sois enterrée à côté de nous quand viendra pour toi le moment de franchir la grande ligne de partage. Je ne vivrai jamais jusqu’à un âge avancé, Janey. Je ne peux pas supporter cette vie horrible de très nombreuses années encore. Je pense quelquefois que je me remarierai et puis l’idée d’être pendue à la chemise d’un homme me rend malade. »

Couverture du livre Lettres à sa fille de Calamity Jane aux éditions Rivages poche. (Calamity Jane, légende rebelle de l'Ouest américain !).
Couverture du livre Lettres à sa fille de Calamity Jane aux éditions Rivages poche. (Calamity Jane, légende de l’Ouest américain !).

Dépressive, rongée par l’alcool, Calamity Jane meurt d’une pneumonie le 1er août 1903 dans la petite chambre d’un hôtel isolé, près de Deadwood.

Pour aller plus loin :

L’heure des rêveurs : Mais qui était Calamity Jane ?, sur France Inter.

Les Odyssées : Calamity Jane, une histoire d’aventures dans les grands espaces du Far West, sur France Inter.

Spectrum : Calamity Jane, une paire d’ovaires dans l’Ouest sauvage, sur RTS.

À découvrir en famille

Calamity Jane est une figure emblématique de l’histoire de l’Ouest américain du XIXe siècle. Ainsi, son parcours peut tout à fait être utilisé pour illustrer des thèmes et des événements clés du programme d’histoire de l’Éducation nationale, dès l’âge de 10 ans :

  • Cycle 2 (CE1, CE2, CM1, CM2) : À ce stade, les élèves étudient l’histoire en se concentrant sur des événements et des personnages clés, tels que les grands explorateurs, les rois et les reines, et les héros nationaux. Calamity Jane peut être présentée comme une héroïne de l’Ouest américain, qui a contribué à donner une certaine idée du Far West dans l’imaginaire collectif, au détriment de l’histoire des peuples bannis, les Indiens et les Afro-américains..
  • Cycle 3 (6e, 5e, 4e) : Au cours de ces années, les élèves commencent à étudier l’histoire de manière plus approfondie, en examinant des thèmes tels que la civilisation antique, les grandes guerres, les révolutions et les évolutions politiques et sociales. Calamity Jane peut être étudiée dans le contexte de la conquête de l’Ouest, en explorant les interactions complexes entre les colons, les cow-boys, les Amérindiens et les autorités fédérales.
  • Lycée : Au lycée, les élèves étudient l’histoire de manière plus approfondie et réfléchie, en examinant des événements clés du passé à la lumière de leurs conséquences pour le présent. Calamity Jane peut être étudiée dans le contexte plus large de l’histoire de l’Ouest américain, en explorant les causes et les conséquences de la conquête de l’Ouest, y compris la politique d’expansionnisme américaine, l’impact de la ruée vers l’or, les relations entre les colons et les Amérindiens, et l’extermination de ces derniers.

Soutenez-nous

Nous vous encourageons à utiliser les liens d’affiliation présents dans cette publication. Cela constitue notre principale source de rémunération et nous permet de continuer à vous informer sur des événements culturels passionnants et de contribuer à la mise en valeur de notre culture commune.

Hakim Aoudia.

Notre note

Calamity Jane : légende du Far West – Culture Prime

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
DESTINATIONS AGENDA COMPTE
CulturAdvisor