Nellie Bly, pionnière du journalisme d’investigation !
Nellie Bly (livres) Journalisme (livres) Féminisme (livres) Jules Verne (livres)

Nellie Bly, pionnière du journalisme d’investigation !

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 3 minutes

Découvrez l’œuvre d’une femme exceptionnelle, Nellie Bly, pionnière du journalisme d’investigation et de l’émancipation féminine. Ses écrits ont marqué l’Histoire et ont inspiré des générations de femmes à poursuivre leurs rêves et à se battre pour leurs droits.

Une journaliste dans l’âme 

Nellie Bly naît le 5 mai en 1864 à Cochran’s Mills en Pennsylvanie. De son vrai nom Elizabeth Cochrane Seaman, elle grandit dans une famille modeste. 

Refusant un destin tout tracé de gouvernante, elle commence à écrire de la poésie et des récits dès son adolescence. Ainsi, c’est en répondant à un article misogyne du journal Pittsburgh Dispatch, qu’elle obtient un poste de journaliste dans ce dernier. 

De plus, pour la protéger, ainsi que sa famille, des critiques, George Madden, rédacteur en chef du journal, lui choisit le pseudonyme de Nellie Bly, inspiré de la chanson éponyme de Stephen Foster.

Nellie Bly vers 1890. Crédit photo wikimedia commons. (Nellie Bly, pionnière du journalisme d'investigation !).
Nellie Bly vers 1890. Crédit photo wikimedia commons. (Nellie Bly, pionnière du journalisme d’investigation !).

Une pionnière du journalisme d’investigation 

À partir de 1880, elle écrit sur les conditions de travail et de vie des ouvrières, allant jusqu’à se faire embaucher dans une usine textile, pour rédiger ses articles de l’intérieur. 

En 1887, elle s’installe à New York et rejoint le New York World de Joseph Pulitzer. Là, elle réussit à se faire passer pour folle et se fait interner dans un asile de fous pendant une dizaine de jours. Son reportage dénonçant la situation des patientes et les méthodes utilisées pour les soigner fera scandale et obligera l’institution à changer ses pratiques. 

Enfin, elle devient célèbre en 1889, en réalisant un tour du monde en 72 jour. Elle rencontre même Jules Verne à Amiens, qui écrira dans l’Écho de la Somme pour la féliciter : « Jamais douté du succès de Nellie Bly, son intrépidité le laissait prévoir. Hourra ! Pour elle et pour le directeur du World ! Hourra ! Hourra ! »

Nellie Bly avant son départ pour le tour du Monde. © Getty. (Nellie Bly, pionnière du journalisme d'investigation !).
Nellie Bly avant son départ pour le tour du Monde. © Getty. (Nellie Bly, pionnière du journalisme d’investigation !).

Extrait

« Mise à part la torture, quel autre traitement vous conduirait plus vite à la folie? Ces femmes sont envoyées dans cet endroit afin d’être guéries. Je conseille à ces mêmes experts qui m’ont envoyées à l’asile – une décision qui a prouvé leur valeur – d’enfermer n’importe quelle femme en bonne santé et saine d’esprit, de la forcer à rester assise sur des bancs à dossier droit de six heures du matin à huit heures du soir, de la priver de lecture et d’accès au monde extérieur, de lui donner pour toute récompense des coups et une nourriture infecte, et de voir combien de temps cela prendra pour qu’elle devienne folle. Deux mois de ces mauvais traitements suffiraient à la transformer en loque humaine. » (Nellie Bly : 10 jours dans un asile)

Influence et postérité 

Correspondante du New York Evening Journal lors de la Première Guerre Mondiale, elle milite à la fin de sa vie pour le droit de vote des femmes.

Portrait de Nellie Bly autour de 1920. Crédit photo wikimedia commons. (Nellie Bly, pionnière du journalisme d’investigation !).

Elle décède le 27 janvier 1922 d’une pneumonie au Saint Mark Hospital de New York à l’âge de 57 ans.

Ses livres sont des témoignages puissants de son époque, mais également d’une grande pertinence aujourd’hui. Une invitation à la réflexion, à l’action et à la liberté. L’occasion de découvrir cette figure majeure de l’histoire du journalisme et de la lutte pour les droits des femmes.

Pour aller plus loin :

Les Odyssées : L’incroyable tour du monde de Nellie Bly, sur France Inter.

Audioblog Arte Radio : Nellie Bly première femme reporter.

Soutenez-nous

Nous vous encourageons à utiliser les liens d’affiliation présents dans cette publication. Cela constitue notre principale source de rémunération et nous permet de continuer à vous informer sur des événements culturels passionnants et de contribuer à la mise en valeur de notre culture commune.

Hakim Aoudia.

Notre note
filmotv
Nextstory

Nellie Bly, la plume qui dénonce

Jet Tours

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
DESTINATIONS AGENDA COMPTE
CulturAdvisor