array(0) { } bool(false) bool(false) Meilleur album de la semaine : Shadow Kingdom de Bob Dylan ! - CulturAdvisor
Meilleur album de la semaine : Shadow Kingdom de Bob Dylan !
Billetterie Shadow Kingdom (vinyle) Shadow Kingdom (CD) Bob Dylan (musique) ULTIMA 40 KOMBO VINYL 250

Meilleur album de la semaine : Shadow Kingdom de Bob Dylan !

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 3 minutes

Plongez dans l’univers intime de Bob Dylan avec Shadow Kingdom, un film-concert exceptionnel tourné pendant la pandémie de COVID-19. Dans un cadre noir et blanc rappelant les films noirs des années 1940, Dylan et son groupe de musiciens masqués nous transportent dans une performance hypnotique. Avec des réinterprétations émouvantes de ses classiques des années 1965 à 1973, Dylan nous surprend en réinventant ses propres chansons avec des paroles réécrites et des ajouts subtils. Une édition en vinyle qui capture la rare sincérité de l’icône de la musique américaine. Shadow Kingdom de Bob Dylan, c’est notre meilleur album de la semaine.

Meilleur album de la semaine : Shadow Kingdom de Bob Dylan !

Un film-concert

Shadow Kingdom est à l’origine un film-concert de 2021 tourné en 7 jours. Il met en vedette l’icône de la musique américaine Bob Dylan. Réalisé par Alma Har’el, il a été capté sur scène, à Santa Monica en Californie. À l’époque, Dylan avait arrêté sa tournée en raison de la pandémie de COVID-19. Dans ce film, Dylan et son groupe de musiciens masqués interprètent treize chansons de la première partie de sa carrière, dans un cadre intime qui rappelle celui d’un club.

Shadow Kingdom a été présenté en avant-première, le 18 juillet 2021, exclusivement sur la plateforme de diffusion en direct Veeps.com. De même qu’ont été gardées secrètes toutes les informations sur son contenu lors de la promotion précédant sa sortie.

Bob Dylan – Shadow Kingdom Trailer. (Meilleur album de la semaine : Shadow Kingdom de Bob Dylan !).

Un contre-pied

Une fois de plus Bob Dylan déroute ses fans.

D’abord par le recours quasi exclusif de la formule acoustique. Ensuite, parce que certains spectateurs s’attendaient à un concert en direct et ont été agréablement surpris de découvrir un film d’art aux nuances stylisées, en noir et blanc, avec des éléments de décors préenregistrés. Tandis que d’autres, pour les mêmes raisons, y ont vu une forme d’imposture, ou d’imitation.

L’art de faire du neuf avec du vieux

Bob Dylan réussit à réinventer ses propres classiques. Ainsi, il propose un répertoire centré sur ses chansons de 1965 à 1973, celles des albums de Bringing It All Back Home à Planet Waves. Avec une petite entorse à la règle pour What Was It You Wanted, tirée de l’album Oh Mercy de 1989.

What Was It You Wanted · Bob Dylan. (Meilleur album de la semaine : Shadow Kingdom de Bob Dylan !).

En réalité, cette représentation est l’une de ses meilleures depuis longtemps. En effet, Dylan s’est donné la peine de chanter plutôt que de simplement réciter les paroles. De plus, celles-ci ont été partiellement réécrites ou agrémentées de couplets supplémentaires.

Filmé en noir et blanc dans un club, Shadow Kingdom évoque les atmosphères sombres des films noirs des années 1940. Une performance hypnotique à la sincérité rare, à l’image de Forever Young, prière universelle par excellence. Car même si Bob Dylan ne prononce pas un seul mot pendant tout le concert, cette chanson, à cet instant précis, en dit beaucoup.

Bob Dylan – Forever Young. (Meilleur album de la semaine : Shadow Kingdom de Bob Dylan !).

Le vinyle, une culture

Si vous n’avez pas encore succombé au retour du vinyle, qui n’a par ailleurs jamais disparu, il est temps de vous y mettre.

Bien plus qu’un simple objet, il séduit de plus en plus, néophytes et passionnées, par la qualité de ses pochettes, sa fidélité sonore et la richesse du son.

De plus, il permet de se réapproprier l’instant et de prendre le temps.

Tout commence par ce petit rituel, où l’on choisit son disque, puis on extrait la galette de sa pochette et de son étui en plastique. Il faut ensuite la poser sur la platine, positionner soigneusement l’aiguille, savoir apprécier son crépitement si caractéristique, s’assoir et écouter, en parcourant la jaquette.

Bien choisir sa platine

Support privilégié pour apprécier cette qualité de son si particulière, le disque vinyle nécessite de s’équiper en conséquence.

J’ai choisi pour vous avec le souci du meilleur rapport qualité prix, le système stéréo complet ULTIMA 40 KOMBO VINYL 250 de Teufel.

ULTIMA 40 KOMBO VINYL 250 de Teufel. (Meilleur album de la semaine : Pieces of Treasure de Ricky Lee Jones !).

Soutenez-nous

Nous vous encourageons à utiliser les liens d’affiliation présents dans cette publication. Ces liens vers les produits que nous conseillons, nous permettent de nous rémunérer, moyennant une petite commission, sur les produits achetés : livres, vinyles, CD, DVD, billetterie, etc. Cela constitue la principale source de rémunération de CulturAdvisor et nous permet de continuer à vous informer sur des événements culturels passionnants et de contribuer à la mise en valeur de notre culture commune.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne écoute.

Hakim Aoudia.

Notre note

Commentaires

0

Ajouter un commentaire


Fermer le menu