Édouard Boubat, 100 ans de photographie humaniste !
Achetez Édouard Boubat (livres) Réservez Billets Centre Pompidou Achetez Livres Photographie Achetez Appareil Photo (Sélection)

Édouard Boubat, 100 ans de photographie humaniste !

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 3 minutes

Édouard Boubat, né le 13 septembre 1923 à Paris et mort le 30 juin 1999 dans la même ville, est un photographe français. Il est considéré comme l’un des plus grands photographes humanistes du XXe siècle. Ses images, souvent en noir et blanc, capturent la beauté et la simplicité de la vie quotidienne. Édouard Boubat, 100 ans de photographie humaniste !

Le photographe de la douceur et de l’humanisme

Édouard Boubat naît le 13 septembre 1923 dans le quartier de Montmartre à Paris. Il étudie la photogravure à l’École Estienne de 1937 à 1942. En 1944, il est réquisitionné pour le service du travail obligatoire en Allemagne. Après la guerre, il s’initie à la photographie et commence à travailler pour la presse. Ainsi, sa première photographie, La petite fille aux feuilles mortes reçoit le prix Kodak en 1947.

La petite fille aux feuilles mortes, Paris, Luxembourg, 1947. Crédit photo wikicommons. (Édouard Boubat, 100 ans de photographie humaniste !).

En 1951, il rejoint l’équipe de la revue Réalités, où il travaille pendant 18 ans. Durant cette période, il voyage dans le monde entier et réalise des reportages sur une grande variété de sujets.

Enfin et à partir des années 1960, Édouard Boubat se consacre à la photographie artistique. Il réalise des portraits, des natures mortes et des paysages. Ses images sont souvent poétiques et évocatrices.

Les Tournesols, France 1987. Crédit photo Édouard Boubat. (Édouard Boubat, 100 ans de photographie humaniste !).

Une immense sensibilité

Le style photographique d’Édouard Boubat est caractérisé par son humanisme et sa sensibilité. Il est à la recherche de la beauté et de la simplicité de la vie quotidienne.

Ses images sont souvent en noir et blanc, ce qui lui permet de créer des contrastes forts et de mettre en valeur les détails. Il utilise également un cadrage et une composition minimalistes, afin de laisser le spectateur interpréter l’image à sa manière.

Boulevard Saint-Germain, Paris, 1948. © Édouard Boubat. (Édouard Boubat, 100 ans de photographie humaniste !).

Il est également un maître de la lumière, dont il sait utiliser les ombres et les reflets pour créer des effets dramatiques ou poétiques.

Au final, Édouard Boubat est une figure majeure de la photographie française. Avec une œuvre empreinte d’humanisme et de sensibilité, qui sait capter la beauté et la simplicité du quotidien. Comme le dit si bien Jacques Prévert : « Boubat, un correspondant de paix ».

Lella, Bretagne, 1947. © Édouard Boubat. (Édouard Boubat, 100 ans de photographie humaniste !).

Pour finir, sachez que le Centre Pompidou de Paris possède un ensemble de 80 photographies qui rendent compte de la trajectoire d’Édouard Boubat.

Soutenez-nous

Nous vous encourageons à utiliser les liens d’affiliation présents dans cette publication. Ces liens vers les produits que nous conseillons, nous permettent de nous rémunérer, moyennant une petite commission, sur les produits achetés : livres, vinyles, CD, DVD, billetterie, etc. Cela constitue la principale source de rémunération de CulturAdvisor et nous permet de continuer à vous informer sur des événements culturels passionnants et de contribuer à la mise en valeur de notre culture commune.

Hakim Aoudia.

Notre note
Jet Tours

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
DESTINATIONS AGENDA COMPTE
CulturAdvisor