Le chat dans la pop culture (2/3) : sur les écrans.
Marcel Pagnol Truman Capote James Bond Georges Simenon Cédric Klapisch

Le chat dans la pop culture (2/3) : sur les écrans.

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 3 minutes

À l’occasion de la journée internationale du chat, explorons les diverses représentations de nos fidèles compagnons dans la culture populaire, et ici plus précisément sur les écrans. Voici notre sélection :

Dans le cinéma

Le Chat dans la culture, sur les écrans du cinéma, crédit photo

La chatte Pomponette est la parfaite allégorie de cette historiette, entre un boulanger ivrogne transi d’amour et sa femme adultère : La Femme du boulanger de Marcel Pagnol, sorti en 1938 avec Raimu, adaptation d’un épisode du roman Jean le Bleu de Jean Giono.

Dans Diamants sur Canapé de Blake Edwards, sorti en 1961 avec Audrey Hepburn et adapté de la nouvelle éponyme de Truman Capote, l’héroïne possède un chat de gouttière qu’elle a recueilli et qui lui rappelle sans cesse la condition dont elle veut s’extirper.

Qui a pu oublier Ernst Stavro Blofeld (interprété par Donald Pleasence), chef de l’organisation criminelle SPECTRE, incarnation du mal et ennemi héréditaire de James Bond, qui dans On ne vit que deux fois de Lewis Gilbert, sorti en 1967 avec Sean Connery, est toujours présenté avec son chat blanc qu’il ne cesse de caresser.

Avec Le Chat de Pierre Granier-Deferre, sorti en 1971 avec Jean Gabin et Simone Signoret, adapté du roman éponyme de Georges Simenon, on assiste à la désagrégation d’un couple, qui se cristallise autour d’un chat que le mari vient de recueillir.

Dans Chacun cherche son chat de Cédric Klapisch, sorti en 1996, un quartier parisien se met en branle pour rechercher un chat disparu.

La Guigne, le chat de Mon beau-père et moi de Jay Roach, sorti en 2000 avec Robert de Niro et Ben Stiller, est capable d’aller seul aux toilettes, de tirer la chasse et même d’amener les alliances lors d’un mariage.

Dans The Voices de Marjane Satrapi, sortie en 2014 avec Ryan Reynolds, un schizophrène croit entendre son chat, M. Moustache, et son chien, Bosco, lui parler.

Dans les dessins animés

Le chat dans la culture populaire sur les écrans, crédit photo

Félix le Chat est créé par Otto Messmer et Pat Sullivan. Il apparaît pour la première fois dans le court-métrage muet Feline Follies, aux États-Unis en 1919.

La série animée Tom et Jerry, créée William Hanna et Joseph Barbera, sera diffusée dès 1940. Que de poursuites entre Tom, le chat simplet et Jerry, la souris maline qui réussit toujours à lui échapper.

Sylvestre le chat, dit Grosminet, est un personnage des Looney Tunes, créé par Friz Freleng en 1945. Stupide et doté d’un sérieux problème d’élocution, il passe son temps à essayer d’attraper, Titi, le petit canari jaune.

Dans Les Aristochats, long-métrage d’animation des studios Walt Disney, sorti en 1970, la chatte Duchesse et ses trois chatons, Marie, Toulouse et Berlioz, sont désignés comme héritiers par leur maitresse, la richissime Adélaïde Bonnefamille. Malheureusement, Edgar, le majordome, fera tout pour s’approprier l’héritage et se débarrasser de ces chats encombrants.

Avec Inspecteur Gadget, créé en 1983 par Bruno Bianchi, Andy Heyward et Jean Chalopin, on retrouve Madchat, animal de compagnie du Docteur Gang, aussi diabolique que son maître, mais également son souffre-douleur.

Dans Kiki la petite sorcière de Hayao Miyazaki, sorti en 1989, on retrouve Jiji, chat noir et inséparable compagnon de Kiki, avec lequel elle a la faculté de communiquer.

Le Royaume des chats de Hiroyuki Morita, sorti en 2002, narre les aventures de Haru, une jeune lycéenne qui sauve un chat qui manque d’être écrasé par un camion. Celui-ci est le prince du royaume des chats et a désormais une dette envers la jeune fille.

Hakim Aoudia.

Notre note
Le Chat de Pierre Granier Deferre sorti en 1971 avec Jean Gabin et Simone Signoret Ernst Stavro Blofeld interprété par Donald Pleasence chef de l’organisation criminelle SPECTRE, incarnation du mal et ennemi héréditaire de James Bond qui dans On ne vit que deux fois de Lewis Gilbert sorti en 1967 avec Sean Connery Félix le Chat est créé par Otto Messmer et Pat Sullivan Diamants sur Canapé de Blake Edwards sorti en 1961 avec Audrey Hepburn La chatte Pomponette est la parfaite allégorie de cette historiette entre un boulanger ivrogne transi d’amour et sa femme adultère La Femme du boulanger de Marcel Pagnol sorti en 1938 avec Raimu adaptation d'un épisode du roman Jean le Bleu de Jean Giono Dans Kiki la petite sorcière de Hayao Miyazaki sorti en 1989 on retrouve Jiji chat noir

Felix The Cat – Feline Follies (1919)

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
Contribuez à CulturAdvisor Nous écrire
CulturAdvisor