Meilleur album de la semaine : 12 de Ryuichi Sakamoto !
Ryuichi Sakamoto 12 ULTIMA 40 KOMBO VINYL 250 Ryuichi Sakamoto (musique) Regarder

Meilleur album de la semaine : 12 de Ryuichi Sakamoto !

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 3 minutes

Le prestigieux compositeur japonais, dans un élan créatif admirable, nous offre un journal musical posthume d’une beauté saisissante. Douze pièces exquises prenant vie à partir d’ébauches enregistrées au fil des mois, durant sa lutte acharnée contre le cancer. 12 de Ryuichi Sakamoto est notre meilleur album de la semaine, et comme toujours, en vinyle de préférence !

Meilleur album de la semaine : 12 de Ryuichi Sakamoto !

Un album posthume

12 de Ryūichi Sakamoto sort à un moment extrêmement particulier, alors que nous venons d’apprendre la disparition de cet artiste, compositeur et interprète de renom, le 28 mars 2023.

Musicien né en 1952, il est l’un des précurseurs de la musique électronique au Japon dans les années 70, notamment avec son groupe le Yellow Magic Orchestra. Maître incontesté des synthétiseurs et des sampleurs, il est également un pianiste virtuose. Au fil de sa carrière, il a exploré diverses formes et genres musicaux, composant un opéra, des sonneries pour téléphone portable et des bandes originales de films ; notamment Furyo, Le Dernier Empereur, ou The Revenant.

Auteur d’une quinzaine d’albums solo, son dernier-né, 12, voit donc le jour dans une période douloureuse, marquée par sa lutte contre le cancer ainsi que par la perte récente de son ancien complice du Yellow Magic Orchestra, Yukihiro Takahashi.

Meilleur album de la semaine : 12 de Ryūichi Sakamoto !
Ryūichi Sakamoto. (Meilleur album de la semaine : 12 de Ryūichi Sakamoto !).

Un album testament, mais pas seulement !

En effet, il est aisé de percevoir cet œuvre comme un album testament. Par ailleurs, cet a priori est confirmé par l’écoute des premières pièces, avec leurs nappes électroniques feutrées, accompagnées de simples notes de piano. Cependant, il me semble important de se débarrasser de ce biais cognitif pour réellement apprécier cette musique envoûtante.

En effet, cet album ne semble pas avoir été enregistré dans l’urgence. Il ressemble plus à un journal musical, vécu au quotidien et écrit au présent. Il y a dans ces compositions, une sérénité, un apaisement, comme si Ryūichi Sakamoto était en paix avec lui-même, malgré sa difficulté à respirer que l’on entend dans de nombreuses pièces.

Ajoutons à cela la richesse de l’ensemble, qui malgré ses aspects minimalistes empreinte au classique, notamment Debussy et Satie.

Au final, un album bouleversant qui regorge de douceur et d’espoir.

20211201 · Ryuichi Sakamoto 12. (Meilleur album de la semaine : 12 de Ryūichi Sakamoto !).

Le vinyle, une culture

Si vous n’avez pas encore succombé au retour du vinyle, qui n’a par ailleurs jamais disparu, il est temps de vous y mettre.

Bien plus qu’un simple objet, il séduit de plus en plus, néophytes et passionnées, par la qualité de ses pochettes, sa fidélité sonore et la richesse du son.

De plus, il permet de se réapproprier l’instant et de prendre le temps.

Tout commence par ce petit rituel, où l’on choisit son disque, puis on extrait la galette de sa pochette et de son étui en plastique. Il faut ensuite la poser sur la platine, positionner soigneusement l’aiguille, savoir apprécier son crépitement si caractéristique, s’assoir et écouter, en parcourant la jaquette.

Bien choisir sa platine

Support privilégié pour apprécier cette qualité de son si particulière, le disque vinyle nécessite de s’équiper en conséquence.

J’ai choisi pour vous avec le souci du meilleur rapport qualité prix, le système stéréo complet ULTIMA 40 KOMBO VINYL 250 de Teufel.

ULTIMA 40 KOMBO VINYL 250 de Teufel. (Meilleur album de la semaine : 12 de Ryūichi Sakamoto !).
ULTIMA 40 KOMBO VINYL 250 de Teufel. (Meilleur album de la semaine : 12 de Ryūichi Sakamoto !).

Soutenez-nous

Nous vous encourageons à utiliser les liens d’affiliation présents dans cette publication. Ces liens vers les produits que nous conseillons, nous permettent de nous rémunérer, moyennant une petite commission, sur les produits achetés : livres, vinyles, CD, DVD, billetterie, etc. Cela constitue la principale source de rémunération de CulturAdvisor et nous permet de continuer à vous informer sur des événements culturels passionnants et de contribuer à la mise en valeur de notre culture commune.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne écoute.

Hakim Aoudia.

Notre note

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
DESTINATIONS AGENDA COMPTE
CulturAdvisor