Notre playlist en hommage à Jane Birkin !
Jane Birkin (vinyle) ULTIMA 40 KOMBO VINYL 250 Jane Birkin (CD) Jane Birkin (livres) Jane Birkin (Hi.Res)

Notre playlist en hommage à Jane Birkin !

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 3 minutes

Longtemps, Jane Birkin fut la muse et l’interprète des chansons de Serge Gainsbourg. Cependant, elle finit par s’affirmer et publie Enfants d’hiver en 2008 et Oh ! Pardon tu dormais… en 2020, deux albums dont elle écrit tous les textes. La plus française des artistes britanniques disparaissait le 16 juillet 2023 des suites d’une longue maladie. Voici notre playlist en hommage à Jane Birkin, en vinyle de préférence !

Notre playlist en hommage à Jane Birkin !

Une enfant de la balle

Jane Birkin est née le 14 décembre 1946 à Marylebone dans le centre de Londres.

Elle est la fille de David Birkin, commandant dans la Royal Navy, et de l’actrice et chanteuse Judy Campbell. Et fait ses débuts cinématographiques à 19 ans dans le film de Michelangelo Antonioni Blow-Up.

Plus tard, elle épouse brièvement le compositeur anglais John Barry. Ce dernier est l’auteur à l’époque de la musique des James Bond et de la série télévisée Amicalement vôtre. Ils auront une fille, Kate Barry, en 1967.

Jane Birkin en 1968. © Daily Express/Getty. Notre playlist en hommage à Jane Birkin !
Jane Birkin en 1968. © Daily Express/Getty. (Notre playlist en hommage à Jane Birkin !).

Une histoire d’amour

Peu après son divorce, elle s’installe en France et y rencontre Serge Gainsbourg sur le tournage du film Slogan de Pierre Grimblat.

Ainsi, ils forment, durant une décennie un couple très médiatisé. De cette union naît une fille, Charlotte Gainsbourg, en 1971.

Je t’aime… moi non plus, l’une de ses premières collaborations avec Serge Gainsbourg devient très vite un succès international. De plus, elle acquiert le statut d’actrice reconnue du grand public en travaillant pour des réalisateurs comme Claude Zidi et Michel Audiard.

Elle quitte Serge Gainsbourg en 1980, pour devenir la compagne du réalisateur Jacques Doillon, avec lequel elle a une fille, Lou Doillon en 1982.

Serge Gainsbourg ft. Jane Birkin – Je t’aime…Moi non plus. (Notre playlist en hommage à Jane Birkin !).

Une artiste accomplie

Étrangement, alors qu’elle a publié une petite dizaine d’albums, ce n’est qu’en 1987, à plus de quarante ans, qu’elle fait ses débuts sur scène au Bataclan.

En 2008, sort Enfants d’hiver, premier album très largement autobiographique et dont elle signe tous les textes.

Elle reprend la plume en 2020 pour Oh ! Pardon tu dormais…, dernier album intimiste produit par Étienne Daho et sur lequel elle ose se mettre à nu : « …J’ai eu beaucoup de chance d’être persécutée par Daho pour faire un disque. Beaucoup de chance qu’il ait insisté et qu’il ne lâche pas. Il faut des gens comme lui pour vous permettre d’exister… artistiquement. »

Jane Birkin – Oh! Pardon tu dormais… (Clip officiel) ft. Etienne Daho. (Notre playlist en hommage à Jane Birkin !).

Elle décède le 16 juillet 2023 des suites d’une longue maladie.

Le vinyle, une culture

Si vous n’avez pas encore succombé au retour du vinyle, qui n’a par ailleurs jamais disparu, il est temps de vous y mettre.

Bien plus qu’un simple objet, il séduit de plus en plus, néophytes et passionnées, par la qualité de ses pochettes, sa fidélité sonore et la richesse du son.

De plus, il permet de se réapproprier l’instant et de prendre le temps.

Tout commence par ce petit rituel, où l’on choisit son disque, puis on extrait la galette de sa pochette et de son étui en plastique. Il faut ensuite la poser sur la platine, positionner soigneusement l’aiguille, savoir apprécier son crépitement si caractéristique, s’assoir et écouter, en parcourant la jaquette.

Bien choisir sa platine

Support privilégié pour apprécier cette qualité de son si particulière, le disque vinyle nécessite de s’équiper en conséquence.

J’ai choisi pour vous avec le souci du meilleur rapport qualité prix, le système stéréo complet ULTIMA 40 KOMBO VINYL 250 de Teufel.

ULTIMA 40 KOMBO VINYL 250 de Teufel. (Meilleur album de la semaine : Ghost Song de Cécile McLorin Salvant !).

Soutenez-nous

Nous vous encourageons à utiliser les liens d’affiliation présents dans cette publication. Ces liens vers les produits que nous conseillons, nous permettent de nous rémunérer, moyennant une petite commission, sur les produits achetés : livres, vinyles, CD, DVD, billetterie, etc. Cela constitue la principale source de rémunération de CulturAdvisor et nous permet de continuer à vous informer sur des événements culturels passionnants et de contribuer à la mise en valeur de notre culture commune.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne écoute.

Rosa Tandjaoui.

Notre note

Alcaline, Le Concert – Jane Birkin Symphonique

Jet Tours

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
DESTINATIONS AGENDA COMPTE
CulturAdvisor