Exposition : Festival Ar(t)chipel, le Centre Pompidou s’installe au MBA d’Orléans !
MBA Orléans Centre Pompidou Achetez Ettore Sottsass (livres) Achetez Art Contemporain (livres)

Exposition : Festival Ar(t)chipel, le Centre Pompidou s’installe au MBA d’Orléans !

Orléans

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 3 minutes

Dans le cadre du Festival Ar(t)chipel et en collaboration avec le Centre Pompidou, le musée des Beaux-Arts d’Orléans propose une exposition centrée autour du design. Ainsi, les œuvres d’Ettore Sottsass, exposées du 18 octobre 2023 au 3 mars 2024, dialogueront avec celles de Jesús Rafael Soto, exposées du 18 octobre 2023 au 16 juin 2024. Exposition : Festival Ar(t)chipel, le Centre Pompidou s’installe au MBA d’Orléans !

Le Festival Ar(t)chipel

Le Festival Ar(t)chipel est une manifestation organisée dans le cadre de « Nouvelles Renaissances« , la saison culturelle et touristique du Centre-Val de Loire. Cet évènement culturel majeur est organisé par la région, en collaboration avec le Centre Pompidou de Paris. Ce partenariat a été conclu en 2022, en prévision des travaux de rénovation de Beaubourg, qui doivent débuter en 2026 et durer quatre ans. Ainsi, l’objectif est de diffuser l’art contemporain dans les six départements de la région, avec une programmation variée, comprenant des expositions, des performances, des concerts et des ateliers.

Pour cette toute première édition, le musée des Beaux-Arts d’Orléans propose une exposition centrée autour du design. Ainsi, les œuvres d’Ettore Sottsass, exposées du 18 octobre 2023 au 3 mars 2024, dialogueront avec celles de Jesús Rafael Soto, exposées du 18 octobre 2023 au 16 juin 2024.

Lancement du festival AR(t]CHIPEL. (Exposition : Festival Ar(t)chipel, le Centre Pompidou s’installe au MBA d’Orléans !).

Ettore Sottsass

Ettore Sottsass (1917-2007) est un designer et architecte italien reconnu internationalement pour sa contribution majeure à l’évolution du design et de l’architecture. Il a apporté une approche spirituelle et sensorielle à la conception des espaces domestiques en mettant l’accent sur la couleur et la lumière. Ainsi, Sottsass a conçu des meubles et a exploré la céramique, la couleur et les langages figuratifs. Précurseur de l’architecture radicale, il a influencé des groupes contestataires comme Superstudio et Archizoom dans les années 1960-1970, cherchant à réinventer l’architecture en dehors des conventions fonctionnalistes. À la fin des années 1960, il s’est tourné vers l’écriture, le dessin et la réflexion théorique, remettant en question le langage de l’architecture.

L’une de ses œuvres majeures, « Tempio Azzurro » (1969), un totem à trois colonnes en céramique est exposée.

Ettore Sottsass : Tempio Azzurro (1969). Crédit photo Centre Pompidou. (Exposition : Festival Ar(t)chipel, le Centre Pompidou s'installe au MBA d'Orléans !).
Ettore Sottsass : Tempio Azzurro (1969). Crédit photo Centre Pompidou. (Exposition : Festival Ar(t)chipel, le Centre Pompidou s’installe au MBA d’Orléans !).

Jesús Rafael Soto

Jesús Rafael Soto (1923-2005), originaire du Venezuela, a émergé d’un milieu modeste pour devenir un artiste majeur du mouvement cinétique. Il a débuté sa carrière en tant que peintre de panneaux publicitaires et d’affiches de cinéma avant de recevoir une bourse pour étudier à l’École des beaux-arts de Caracas. En 1950, il s’installe à Paris, où il s’imprègne des principes de l’abstraction et cherche à introduire des notions de mouvement et d’instabilité dans son travail.

Depuis, il explore le potentiel du plexiglas, créant des compositions géométriques qui semblaient vibrer optiquement. Ses œuvres ont suscité l’admiration de Vasarely et de Denise René, qui l’ont inclus dans l’exposition « Le Mouvement » en 1955. En 1967, il a présenté son célèbre « Pénétrable », une œuvre immersive en tiges d’aluminium suspendues, qui a redéfini la perception de l’espace. Cette création l’a propulsé sur la scène artistique mondiale, tandis que ses travaux ultérieurs ont inclus des œuvres d’intégration architecturale monumentales, commandées à travers le monde.

L’une de ses œuvres majeures, « Volume suspendu » (1968), une installation de bois, métal et tiges d’aluminium peints est exposée.

Jesús Rafael Soto : Volume suspendu (1968). Crédit photo MBA d'Orléans. (Exposition : Festival Ar(t)chipel, le Centre Pompidou s'installe au MBA d'Orléans !).
Jesús Rafael Soto : Volume suspendu (1968). Crédit photo MBA d’Orléans. (Exposition : Festival Ar(t)chipel, le Centre Pompidou s’installe au MBA d’Orléans !).

À découvrir en famille

Cette exposition convient parfaitement aux enfants à partir de 12 ans. En plus d’éveiller leur curiosité et les encourage à explorer des idées nouvelles, elle offre une perspective multidisciplinaire et une programmation riche et diversifiée, qui permet aux enfants de découvrir l’art contemporain de manière ludique et interactive.

Elle peut également venir accompagner et enrichir les programmes éducatifs de l’Éducation Nationale, permettant ainsi aux enfants d’acquérir des compétences essentielles tout en étant exposés à l’art contemporain. Ainsi, les enfant pourront développer leur compréhension d’une œuvre d’art en identifiant ses différents éléments et comprendre leur signification.

Soutenez-nous

Nous vous encourageons à utiliser les liens d’affiliation présents dans cette publication. Ces liens vers les produits que nous conseillons, nous permettent de nous rémunérer, moyennant une petite commission, sur les produits achetés : livres, vinyles, CD, DVD, billetterie, etc. Cela constitue la principale source de rémunération de CulturAdvisor et nous permet de continuer à vous informer sur des événements culturels passionnants et de contribuer à la mise en valeur de notre culture commune.

Rosa Tandjaoui.

Notre note

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
DESTINATIONS AGENDA COMPTE
CulturAdvisor