Meilleur livre de la semaine : Poésies d’Emily Dickinson !
Achetez Achetez Emily Dickinson (livres) Achetez Diane de Selliers (sélection)

Meilleur livre de la semaine : Poésies d’Emily Dickinson !

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 2 minutes

Les éditions Diane de Selliers publient un magnifique beau livre sous coffret qui fait dialoguer la poésie sensible d’Emily Dickinson avec les peintures colorées des modernistes américains. Une magnifique idée cadeau, notamment à l’approche des fêtes de fin d’année. Meilleur livre de la semaine : Poésies d’Emily Dickinson !

Une vie en poésie

Emily Dickinson (1830-1886) n’est pas seulement l’une des plus grandes poétesses lyriques de la littérature américaine. Elle symbolise également la vocation artistique la plus pure. En effet, elle était non seulement méconnue, mais quasiment non publiée de son vivant. Ainsi, elle a développé son génie dans la plus grande intimité, invisible aux yeux de tous, à l’exception d’un petit cercle de parents et d’amis. Cependant, poussée par sa seule imagination, elle a créé une œuvre inégalée par son originalité expressive, sa perspicacité et sa sombre beauté.

Emily Dickinson, daguerréotype de 1846-47 (Amherst College). Domaine public. (Meilleur livre de la semaine : Poésies d’Emily Dickinson !).
Emily Dickinson, daguerréotype de 1846-47 (Amherst College). Domaine public. (Meilleur livre de la semaine : Poésies d’Emily Dickinson !).

Des affinités électives

même si près d’un demi-siècle sépare Emily Dickinson de la peinture moderniste américaine, l’œuvre de la première trouve un écho saisissant dans les peintures colorées des seconds, qu’ils soient figuratifs ou abstraits. Ainsi, les toiles de Georgia O’Keeffe, Rockwell Kent, Robert Henri, Thomas Hart Benton, Edward Hopper, Marguerite Thompson Zorach, Gene Kloss, Arthur Dove, Charles Burchfield et bien d’autres (62 artistes exactement), viennent idéalement illustrer, accompagner et mettre en valeur les 162 poèmes sélectionnés d’Emily Dickinson.

Un beau livre incontournable pour tous les amateurs de poésie et d’art, notamment à l’approche des fêtes de fin d’année !

Edward Hopper, Railroad Sunset, 1929, huile sur toile, 74.5x122.2 cm, Whitney museum of American art, New York. (Meilleur livre de la semaine : Poésies d’Emily Dickinson !).
Edward Hopper, Railroad Sunset, 1929, huile sur toile, 74.5×122.2 cm, Whitney museum of American art, New York. (Meilleur livre de la semaine : Poésies d’Emily Dickinson !).

Extrait

« Essayer de parler, ne pas y parvenir
Et le faire dire aux Larmes,
C’est la douce pauvreté de la Gratitude —
Les Haillons qu’elle porte —

Un plus beau Manteau si elle en avait un
L’aiderait à cacher,
Sans pour autant subjuguer le Mutin
Qu’on nomme « l’Âme » —
»

Georgia O’Keeffe : Sunrise, 1916. © Georgia O’Keeffe Museum/DACS 2016. Courtesy Barney Ebsworth collection. (Meilleur livre de la semaine : Poésies d’Emily Dickinson !).
Georgia O’Keeffe : Sunrise, 1916. © Georgia O’Keeffe Museum/DACS 2016. Courtesy Barney Ebsworth collection. (Meilleur livre de la semaine : Poésies d’Emily Dickinson !).

Soutenez-nous

Nous vous encourageons à utiliser les liens d’affiliation présents dans cette publication. Ces liens vers les produits que nous conseillons, nous permettent de nous rémunérer, moyennant une petite commission, sur les produits achetés : livres, vinyles, CD, DVD, billetterie, etc. Cela constitue la principale source de rémunération de CulturAdvisor et nous permet de continuer à vous informer sur des événements culturels passionnants et de contribuer à la mise en valeur de notre culture commune.

Hakim Aoudia.

Notre note
filmotv
Nextstory

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
DESTINATIONS AGENDA COMPTE
CulturAdvisor