Visitez le château troglodyte de Brézé !
Billetterie Brézé Châteaux de la Loire Château fort Troglodyte

Visitez le château troglodyte de Brézé !

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 4 minutes

Édifié au XVe siècle et figurant parmi les plus insolites châteaux de la Loire, cet ensemble rupestre renferme l’une des plus grandes forteresses souterraines d’Europe. En effet, le château de Brézé ressemble à un iceberg, dont la partie immergée est aussi, voire plus intéressante que la partie visible.

La roche de Brézé

Nous sommes en plein cœur de l’Anjou blanc, à quelques encablures de Saumur.

Tout commence autour du IXe siècle, lorsque pour se protéger des invasions vikings, les seigneurs de Brézé creusent un abri troglodytique dans la roche éponyme.

Organisé autour d’un puits de lumière de plus de 9 mètres de profondeur, on retrouve des pièces à vivre, des silos à grains, des pressoirs et même des mangeoires, attestant de la présence de bétail.

Cavités troglodytiques du château de Brézé. Copyright Claude Lina.

Le système défensif de l’ensemble n’est pas négligé puisque des chemins de ronde sont également creusés.

Un château fort

S’il est difficile de donner une date précise au creusement des premières galeries dans la roche de Brézé, une charte de l’abbaye Saint-Florent de Saumur atteste de l’existence d’un château dès l’an 1063.

Vue ancienne de l’abbaye Saint-Florent de Saumur en 1699. Domaine public.

Cette famille de la noblesse française, d’extraction chevaleresque, formait un fief important, ayant notamment contribué à l’édification de l’abbaye de Fontevraud toute proche.

Au début du XIVe siècle et par suite d’un mariage, le château devient la propriété de la famille Maillé-Brézé, et le demeure pendant plus de trois siècles.

En 1448, Gilles de Maillé-Brézé obtient l’autorisation du duc d’Anjou, dit le Bon Roi René, de fortifier son château et d’y établir une garnison.

Ainsi, des fossés d’une profondeur de 12 mètres sont creusés tout autour du château ; certains allant même jusqu’à 18 mètres.

À l’époque, le domaine est également célèbre pour son vin blanc, particulièrement apprécié par le Bon Roi René.

Diptyque des Matheron, René d’Anjou, dit le Bon Roi René, huile sur bois (1474). Copyright Musée du Louvre.

Un château Renaissance à trois ailes

Lorsque Arthur de Maillé-Brézé hérite de la seigneurie, il entreprend une refonte complète du domaine.

Ainsi, à partir de 1560, l’ancien château fort est entièrement détruit, excepté l’une des tours visibles depuis le fond des douves sèches, et une nouvelle bâtisse, beaucoup plus élégante est édifiée en lieu et place de l’ancienne construction médiévale, essentiellement défensive.

De plus, il opte pour une construction en U, où les trois ailes constituent le corps de logis, dans un style purement Renaissance.

Le 3 octobre 1565, le château de Brézé reçoit la visite de deux personnages illustres : le roi Charles IX accompagné de sa mère Catherine de Médicis. Le jeune souverain se serait exclamé en arrivant : « C’est un fort beau petit château. »

Château du Brézé, gravure de 1699. Domaine public.

De mains en mains

En 1615, le roi Louis XIII élève le domaine de Brézé en marquisat. Le nouveau marquis Urbain de Maillé-Brézé s’allie à la famille du Cardinal de Richelieu en épousant sa sœur, Nicole du Plessis et devient ainsi Maréchal de France.

Sa nièce et héritière, Claire-Clémence de Maillé-Brézé épouse, quant à elle, Louis II de Bourbon, Prince de Condé et cousin de Louis XIV, en 1650, faisant ainsi passer le château de Brézé entre les mains de la toute puissante famille de Condé.

Finalement, en 1682, il rejoint le giron des Dreux-Brézé.

Pour l’anecdote, rappelons-nous que c’est Henri-Évrard de Dreux-Brézé, que Louis XVI charge de préparer la réunion des États généraux en 1789. Et c’est encore lui qui se fait tancer par Mirabeau, avec son désormais célèbre : « Monsieur, allez dire à votre maître que nous sommes ici par la volonté du peuple et que nous n’en sortirons que par la force des baïonnettes ! »

Un certain Colbert

Les Dreux-Brézé occupent leur château jusqu’en 1959. Cette année-là, il devient par mariage la propriété du comte et de la comtesse Jean et Karine de Colbert, descendants en ligne directe du fameux ministre de Louis XIV.

Faisant l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 6 mars 1979, il a subi de nombreuses campagnes de restauration, avant une ouverture au public en 1998.

Un château sous le château

La grande originalité du château de Brézé réside, non seulement dans les immenses douves sèches (les plus profonds d’Europe avec 18 m) creusées pour le protéger, mais surtout dans les 4 kilomètres de souterrains qui serpentent tout autour.

Il y a là toute une série de grandes pièces troglodytiques, avec notamment une boulangerie, une glacière, une magnanerie et un chai.

Plan des souterrains du château de Brézé. Domaine public.

Un endroit magique à visiter de toute urgence !

Rosa Tandjaoui.

Notre note
filmotv
TickeTac
chateau troglodyte du brézé chateau troglodyte du brézé chateau troglodyte du brézé chateau troglodyte du brézé chateau troglodyte du brézé chateau troglodyte du brézé

Château de Brézé – Région Pays de la Loire – Le Monument préféré des Français

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
DESTINATIONS AGENDA COMPTE
CulturAdvisor