Meilleur livre de la semaine : Court Serpent de Bernard du Boucheron !
Achetez Court Serpent Achetez Bernard du Boucheron (livres) Achetez Gallimard (sélection) Achetez Groenland (livres) Achetez Inquisition (livres)

Meilleur livre de la semaine : Court Serpent de Bernard du Boucheron !

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 3 minutes

Voici un court mais puissant roman. Il raconte l’histoire d’un petit peuple issu d’Europe qui s’est établi “au Nord du monde” et dont plus personne n’a de nouvelles. Soucieuse de ses ouailles, l’Église décide d’envoyer une expédition dirigé par un abbé inquisiteur, à bord d’un bateau spécialement conçu selon d’anciennes techniques. L’objectif est d’aller à la recherche de cette communauté perdue et lui porter secours, bien malgré elle ! Court Serpent de Bernard du Boucheron aux éditions Gallimard, c’est notre meilleur livre de la semaine !

Une petite merveille

Nous sommes au XIVe siècle, quelque part dans l’actuelle Scandinavie. Le puissant Cardinal-Archevêque Sokkason fait de l’Abbé inquisiteur Montanus son émissaire extraordinaire. De plus, il le charge de réévangéliser la communauté chrétienne de « Nouvelle Thulé » (probablement le Groenland). Une paroisse dont on est sans nouvelles depuis plus d’un demi-siècle.

« Court serpent » est le navire spécialement construit pour affronter les glaces des mers polaires et mener cette expédition à bien. Le voyage sera terrible et monstrueux et la rencontre avec un peuple affamé aux mœurs dépravées tout autant.

Voici un premier roman d’une maîtrise et d’une érudition rare. Ce qui ne gâche rien, l’écriture est parfaite, subtil mélange d’horreur et de cynisme. Jubilatoire.

Bernard du Boucheron. Crédit photo rinasherman.com. (Meilleur livre de la semaine : Court Serpent de Bernard du Boucheron !).
Bernard du Boucheron. Crédit photo rinasherman.com. (Meilleur livre de la semaine : Court Serpent de Bernard du Boucheron !).

Extrait 1

« Vous serez aussi impitoyable dans la punition des fautes que généreux dans le reconnaissance des vertus. Vous pourchasserez l’hérésie, l’apostasie, l’incroyance, l’abandon de pratique, le parjure, la gloutonnerie, la luxure simple et la sodomitique, avec une rigueur qui passerait pour de la férocité si elle n’était inspirée par l’amour que le pasteur porte à son troupeau. Vous dresserez, à votre discrétion, mais à charge pour vous de Nous en rendre compte dès votre retour, la liste des crimes que vous jugerez devoir être punis de mort, en n’omettant pas les manières de l’infliger, et en vous gardant de laisser votre compassion en prescrire de trop douces. »

Au café parisien « Le Rostand », Olivier BARROT s’entretient avec Bernard du BOUCHERON à propos de son roman « Court serpent », paru chez Gallimard. (Meilleur livre de la semaine : Court Serpent de Bernard du Boucheron !).

Extrait 2

« Vous choisirez pour chaque offense entre le feu, la roue, l’étau à serrer la tête, l’écartèlement, la pendaison lente, la suspension par les pieds ou les parties animales (réservée aux hommes, car la constitution des femmes ne s’y prête pas), l’immersion dans l’huile bouillante, et l’écrasement sous des pierres comme faisaient nos anciens avant que le Christ ne vint leur enseigner Sa miséricorde ; ce supplice païen punira particulièrement le retour au paganisme. Vous négligerez comme trop expéditifs, où même émollients, le poison, qui ne sied qu’aux politiques, l’épée qui fait du criminel un gentilhomme, la noyade où, dans ces climats, le condamné meurt de froid avant de se sentir étouffé, l’entonnoir à bière grâce à quoi l’ivresse endort la douleur, qui gaspille une boisson rare et ravale le bourreau au vil office de cabaretier. »

Meilleur livre de la semaine : Court Serpent de Bernard du Boucheron aux éditions Gallimard !
Meilleur livre de la semaine : Court Serpent de Bernard du Boucheron aux éditions Gallimard !

Soutenez-nous

Nous vous encourageons à utiliser les liens d’affiliation présents dans cette publication. Ces liens vers les produits que nous conseillons, nous permettent de nous rémunérer, moyennant une petite commission, sur les produits achetés : livres, vinyles, CD, DVD, billetterie, etc. Cela constitue la principale source de rémunération de CulturAdvisor et nous permet de continuer à vous informer sur des événements culturels passionnants et de contribuer à la mise en valeur de notre culture commune.

Hakim Aoudia.

Notre note
filmotv
Nextstory

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
DESTINATIONS AGENDA COMPTE
CulturAdvisor