Musique : Joe HISAISHI – A SYMPHONIC CELEBRATION : meilleur album vinyle de la semaine !
Achetez en vinyle Achetez Ultima 40 Kombo Vinyl 250 Achetez en CD Écoutez en Haute Résolution Achetez Hayao Miyazaki (sélection)

Musique : Joe HISAISHI – A SYMPHONIC CELEBRATION : meilleur album vinyle de la semaine !

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 3 minutes

Voici un album qui célèbre les musiques de l’un des compositeurs japonais les plus populaires au monde : Joe Hisaichi. Pas n’importe lesquelles, mais celles qu’il a composé pour les films d’animation de l’immense Hayao Miyazaki pour les mythiques Studios Ghibli. L’occasion de replonger dans l’univers enchanteur, fascinant et merveilleux de Princesse Mononoké, Mon voisin Totoro, Porco Rosso ou Nausicaä de la Vallée du Vent. Musique : Joe Hisaishi – A Symphonic Celebration (Music from the Studio Ghibli Films of Hayao Miyazaki), c’est notre meilleur album vinyle de la semaine !

Des affinités électives

La musique de film est une forme d’art particulière qui résulte de la rencontre entre un compositeur et un réalisateur. L’entente artistique et humaine est essentielle à sa réussite. En effet, cette collaboration repose sur la capacité du musicien à comprendre le projet du réalisateur. Mais également à créer une musique qui l’accompagne de manière harmonieuse. De plus, elle nécessite une relation de confiance et de communication entre les deux créateurs.

Dans certains cas, la complémentarité de leurs personnalités peut être un atout. La relation entre Bernard Herrmann et Alfred Hitchcock en est un exemple parfait. L’exaltation de l’un compensant le flegme typiquement britannique de l’autre. On peut également citer Nino Rota et Federico Fellini, John Williams et Steven Spielberg. Mais aussi Alan Silvestri et Robert Zemeckis ou Danny Elfman et Tim Burton. Cependant, celle qui nous intéresse aujourd’hui est celle qui lie Joe Hisaishi à Hayao Miyazaki.

The Distant Days (from ‘Nausicaä of the Valley of the Wind’) · Joe Hisaishi · Royal Philharmonic Orchestra. (Musique : Joe Hisaishi – A Symphonic Celebration : meilleur album vinyle de la semaine !).

Une entente complice

Il se produit quelque chose de l’ordre du magique, lorsqu’un réalisateur et un compositeur travaillent ensemble pendant une longue période. Ainsi, leurs imaginations sont alimentées par une sensibilité artistique qui devient inévitablement imbriquée. De plus, cette compréhension profonde donne lieu à des œuvres cinématographiques mémorables, voire légendaires. C’est le cas pour Joe Hisaishi, véritable alter ego musical de Hayao Miyazaki dont il a composé toutes les musiques de films depuis Nausicaä de la Vallée du Vent, en 1984.

The Legend of Ashitaka (from ‘Princess Mononoke’) · Joe Hisaishi · Royal Philharmonic Orchestra. (Musique : Joe Hisaishi – A Symphonic Celebration : meilleur album vinyle de la semaine !).

L’occasion de replonger dans l’univers enchanteur, fascinant et merveilleux de Princesse Mononoké, Mon voisin Totoro, Porco Rosso, Le Château Ambulant ou Kiki la petite sorcière. Mais également d’écouter les arrangements orchestraux spécialement concoctés par Joe Hisaishi pour le fameux Royal Philharmonic Orchestra, sous la houlette du légendaire label Deutsche Grammophon. Un pur plaisir !

Hey Let’s Go (from ‘My Neighbor Totoro’) · Joe Hisaishi · Royal Philharmonic Orchestra. (Musique : Joe Hisaishi – A Symphonic Celebration : meilleur album vinyle de la semaine !).

Le vinyle, une culture

Si vous n’avez pas encore succombé au retour du vinyle, qui n’a par ailleurs jamais disparu, il est temps de vous y mettre.

Bien plus qu’un simple objet, il séduit de plus en plus, néophytes et passionnées, par la qualité de ses pochettes, sa fidélité sonore et la richesse du son.

De plus, il permet de se réapproprier l’instant et de prendre le temps.

Tout commence par ce petit rituel, où l’on choisit son disque, puis on extrait la galette de sa pochette et de son étui en plastique. Il faut ensuite la poser sur la platine, positionner soigneusement l’aiguille, savoir apprécier son crépitement si caractéristique, s’assoir et écouter, en parcourant la jaquette.

Bien choisir sa platine

Support privilégié pour apprécier cette qualité de son si particulière, le disque vinyle nécessite de s’équiper en conséquence.

J’ai choisi pour vous avec le souci du meilleur rapport qualité prix, le système stéréo complet ULTIMA 40 KOMBO VINYL 250 de Teufel.

ULTIMA 40 KOMBO VINYL 250 de Teufel. (Musique : Joe HISAISHI - A SYMPHONIC CELEBRATION : meilleur album vinyle de la semaine !).
ULTIMA 40 KOMBO VINYL 250 de Teufel. (Musique : Joe Hisaishi – A Symphonic Celebration : meilleur album vinyle de la semaine !).

Soutenez-nous

Nous vous encourageons à utiliser les liens d’affiliation présents dans cette publication. Ces liens vers les produits que nous conseillons, nous permettent de nous rémunérer, moyennant une petite commission, sur les produits achetés : livres, vinyles, CD, DVD, billetterie, etc. Cela constitue la principale source de rémunération de CulturAdvisor et nous permet de continuer à vous informer sur des événements culturels passionnants et de contribuer à la mise en valeur de notre culture commune.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne écoute.

Hakim Aoudia.

Notre note

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
DESTINATIONS AGENDA COMPTE
CulturAdvisor