Slim Harpo : bluesman influent, pionnier du Swamp Blues !
Achetez Slim Harpo (albums) Écoutez Slim Harpo en HD Achetez Blues (livres) Achetez Louisiana Swamp Blues (CD) Achetez Louisiane (livres)

Slim Harpo : bluesman influent, pionnier du Swamp Blues !

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 4 minutes

Guitariste, chanteur et harmoniciste originaire de Baton Rouge, Slim Harpo est l’un des derniers musiciens de blues traditionnel à avoir connu le succès auprès du grand public. L’un des fondateur du Swamp Blues, qui a exercé une influence importante sur de nombreux groupes de rock des années 1960, notamment les Rolling Stones. À l’occasion du centenaire de sa naissance, découvrez Slim Harpo, un bluesman influent, pionnier du Swamp Blues !

Une enfance difficile

James Isaac Moore naît le 11 janvier 1924 à Lobdell, près de Baton Rouge, la capitale de la Louisiane. Cependant, il grandit dans la ville voisine de Port Allen, où il apprend à jouer de la guitare et de l’harmonica en autodidacte. Âgé d’une dizaine d’années, il perd ses parents. Et doit abandonner l’école pour aider à subvenir aux besoins de son frère et de ses trois sœurs. Ainsi, après avoir travaillé comme docker à la Nouvelle-Orléans, il revient à Baton Rouge pour devenir entrepreneur en bâtiment.

Carte postale scène de la troisième rue, Baton Rouge, Louisiane - vers 1920
Carte postale scène de la troisième rue, Baton Rouge, Louisiane – vers 1920. (Slim Harpo : bluesman influent, pionnier du Swamp Blues !).

Les débuts

Très largement influencé par Sonny Boy Williamson, Blind Lemon Jefferson ou Jimmy Reed, et après s’être marié en 1948, il poursuit une carrière musicale en parallèle, écumant les clubs et autres fêtes du sud de la Louisiane, sous le nom de scène de « Harmonica Slim ». Il entame également une longue collaboration avec Lightnin’ Slim, qui deviendra, quelques années plus tard, son beau-frère.

Blues Hangover · Slim Harpo. (Slim Harpo : bluesman influent, pionnier du Swamp Blues !).

Succès et consécration

Au milieu des années 1950, il est remarqué par le producteur J. D. Miller. Ce dernier le surnomme Slim Harpo et c’est avec lui qu’il va enregistrer son premier succès : un 45 tours sur lequel figurent deux titres. Il y a là « I Got Love If You Want It », mais surtout « I’m a King Bee » qui sera reprit par les Rolling Stones sur leur premier album éponyme, en 1964. Ces derniers lui seront fidèles, puisqu’il reprendront plus tard un autre de ses titres, « Shake your Hips » sur leur album « Exile on Main St. », en 1972.

I’m a King Bee · Slim Harpo. (Slim Harpo : bluesman influent, pionnier du Swamp Blues !).

Style et influence

Avec son chant nasal et langoureux, ainsi que son jeu simple, mais extrêmement maitrisé à l’harmonica, Slim Harpo est l’un des pionnier du Swamp Blues ; littéralement le blues des marécages.

Immense bluesman, il exercera son influence, non seulement sur ses pairs, notamment Otis Redding et Muddy Waters. Mais également sur de nombreux groupes de rock des années 1960, tels que The Kinks, The Doors et The Fabulous Thunderbirds. Ajoutons à cette liste non exhaustive, les Yardbirds d’Eric Clapton, qui reprennent « Got love if you want it » sur leur live at the Marquee, en 1964.

Il décède le 31 janvier 1970 des suites d’une crise cardiaque, à l’âge de 46 ans.

I Got Love If You Want It · Slim Harpo. (Slim Harpo : bluesman influent, pionnier du Swamp Blues !).

Discographie singles

  • 1957 – « I’m a King Bee » / « I Got Love if You Want It »
  • 1958 – « Wondering and Worryin' » / « Strange Love »
  • 1959 – « You’ll Be Sorry One Day » / « One More Day »
  • 1960 – « Buzz Me Babe » / « Late Last Night »
  • 1960 – « Blues Hang-Over » / « What a Dream »
  • 1961 – « Rainin’ in My Heart » / « Don’t Start Cryin’ Now »
  • 1963 – « I Love the Life I’m Living » / « Buzzin' »
  • 1964 – « I Need Money (Keep Your Alibis) » / « My Little Queen Bee (Got a Brand New King) »
  • 1964 – « Still Rainin’ in My Heart » / « We’re Two of a Kind »
  • 1964 – « Sittin’ Here Wondering » / « What’s Goin’ on Baby »
  • 1965 – « Harpo’s Blues » / « Please Don’t Turn Me Down »
  • 1966 – « Baby Scratch My Back » / « I’m Gonna Miss You (Like The Devil) »
  • 1966 – « Shake Your Hips » / « Midnight Blues »
  • 1966 – « I’m Your Bread Maker, Baby » / « Loving You (The Way I Do) »
  • 1967 – « Tip On In (Part 1) » / « Tip On In (Part 2) »
  • 1967 – « I’m Gonna Keep What I’ve Got » / « I’ve Got To Be With You Tonight »
  • 1968 – « Te-Ni-Nee-Ni-Nu » / « Mailbox Blues »
  • 1968 – « Mohair Sam » / « I Just Can’t Leave You »
  • 1969 – « That’s Why I Love You » / « Just For You »
  • 1969 – « Folsom Prison Blues » / « Mutual Friend »
  • 1969 – « I’ve Got My Finger on Your Trigger » / « The Price Is Too High »
  • 1970 – « Rainin’ in My Heart » (reissue w/over-dubs) / « Jody Man »
Baby, Scratch My Back · Slim Harpo. (Slim Harpo : bluesman influent, pionnier du Swamp Blues !).

Discographie albums

  • 1960 – Tunes to Be Remembered
  • 1961 – Rainin’ in My Heart
  • 1963 – Authentic R & B
  • 1964 – The Real R & B
  • 1964 – A Long Drink of Blues
  • 1966 – Baby Scratch My Back
  • 1968 – Tip On In
  • 1968 – Saturday Night Function: Rural Blues, Vol. 2
  • 1969 – The Best of Slim Harpo
  • 1969 – The Real Blues
  • 1970 – Slim Harpo Knew the Blues
  • 1970 – He Knew the Blues
  • 1971 – Trigger Finger
  • 1972 – The Excello Story
  • 1976 – Slim Harpo…Knew the Blues (Vol. 2)
  • 1978 – Slim Harpo…He Knew the Blues
Shake Your Hips · Slim Harpo. (Slim Harpo : bluesman influent, pionnier du Swamp Blues !).

Soutenez-nous

Nous vous encourageons à utiliser les liens d’affiliation présents dans cette publication. Ces liens vers les produits que nous conseillons, nous permettent de nous rémunérer, moyennant une petite commission, sur les produits achetés : livres, vinyles, CD, DVD, billetterie, etc. Cela constitue la principale source de rémunération de CulturAdvisor et nous permet de continuer à vous informer sur des événements culturels passionnants et de contribuer à la mise en valeur de notre culture commune.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne écoute.

Hakim Aoudia.

Notre note

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
DESTINATIONS AGENDA COMPTE
CulturAdvisor