Musique : Labyrinth de Khatia Buniatishvili en vinyle !
Achetez Labyrinth (Vinyle) Achetez Ultima 40 Kombo Vinyl 250 Écoutez en Haute Résolution Achetez Khatia Buniatishvili (Sélection) Écoutez Khatia Buniatishvili en Haute Résolution

Musique : Labyrinth de Khatia Buniatishvili en vinyle !

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 3 minutes

Notre meilleur album de la semaine !

Avec Labyrinth, 7e album publié en 10 ans de carrière chez Sony Classical, , la pianiste Khatia Buniatishvili entreprend une odyssée musicale à travers les siècles. De Bach à Morricone, elle mélange avec aisance des morceaux classiques à des compositions contemporaines. Un nouvel opus qui met en avant sa remarquable polyvalence tout en défiant les normes conventionnelles de la musique classique. Labyrinth de Khatia Buniatishvili, c’est notre meilleur album de la semaine, en vinyle de préférence !

Pop-star du classique

Originaire de Batoumi, en Géorgie soviétique, le parcours artistique de Khatia Buniatishvili est tout simplement extraordinaire. Ainsi, elle débute le piano à l’âge de trois ans, avant de donner son premier concert, avec l’orchestre de chambre de Tbilissi, à l’âge de six ans.

Installée à Paris depuis 2011, elle acquiert la nationalité française en 2017. À ce propos, elle déclare : : « Je pense que la France est un pays qui mélange créativité et droits de l’homme. Les deux ensemble, c’est rare dans un pays. »

En effet, sa dualité unique se manifeste sur scène. Elle peut être audacieuse et passionnée, ou enveloppée dans une rêverie onirique. Le témoignage certain d’une authenticité sans compromis, remettant en question les normes.

Khatia Buniatishvili – Beethoven: Concerto No. 1 in C Major, Op. 15: III. Rondo. (Musique : Labyrinth de Khatia Buniatishvili, meilleur album de la semaine en vinyle !).

Naviguer dans le Labyrinthe

Labyrinth, le dernier album de Khatia Buniatishvili, témoigne des horizons illimités qu’elle fixe à son art. À travers ses pistes, elle nous guide dans un voyage à travers l’histoire de la musique, tissant des liens entre des époques disparates. Ainsi, les pièces de Bach et Morricone convergent, les notes délicates de Rachmaninov trouvent un terrain d’entente avec le minimalisme de Glass, et Satie y côtoie Gainsbourg.

Khatia Buniatishvili – Serge Gainsbourg : La Javanaise. (Musique : Labyrinth de Khatia Buniatishvili, meilleur album de la semaine en vinyle !).

Une mosaïque sonore où le silence lui-même devient un outil puissant, illustré par l’énigmatique 4’33 » de John Cage. Mais également la vision très personnelle d’une musique qui transcende les frontières et s’adresse à une sorte d’expérience humaine collective.

Bien plus qu’un simple album, Labyrinth témoigne de la profondeur créativité de Khatia Buniatishvili et de sa capacité à déconstruire les barrières musicales tout en préservant l’essence de chaque composition.

Une interprétation magistrale qui ouvre la porte à une nouvelle manière d’expérimenter la musique classique.

Khatia Buniatishvili : 3 Gymnopédies: No. 1, Lent et douloureux. (Musique : Labyrinth de Khatia Buniatishvili, meilleur album de la semaine en vinyle !).

Le vinyle, une culture

Si vous n’avez pas encore succombé au retour du vinyle, qui n’a par ailleurs jamais disparu, il est temps de vous y mettre.

Bien plus qu’un simple objet, il séduit de plus en plus, néophytes et passionnées, par la qualité de ses pochettes, sa fidélité sonore et la richesse du son.

De plus, il permet de se réapproprier l’instant et de prendre le temps.

Tout commence par ce petit rituel, où l’on choisit son disque, puis on extrait la galette de sa pochette et de son étui en plastique. Il faut ensuite la poser sur la platine, positionner soigneusement l’aiguille, savoir apprécier son crépitement si caractéristique, s’assoir et écouter, en parcourant la jaquette.

Bien choisir sa platine

Support privilégié pour apprécier cette qualité de son si particulière, le disque vinyle nécessite de s’équiper en conséquence.

J’ai choisi pour vous avec le souci du meilleur rapport qualité prix, le système stéréo complet ULTIMA 40 KOMBO VINYL 250 de Teufel.

ULTIMA 40 KOMBO VINYL 250 de Teufel. (Musique : Labyrinth de Khatia Buniatishvili, meilleur album de la semaine en vinyle !).

Soutenez-nous

Nous vous encourageons à utiliser les liens d’affiliation présents dans cette publication. Ces liens vers les produits que nous conseillons, nous permettent de nous rémunérer, moyennant une petite commission, sur les produits achetés : livres, vinyles, CD, DVD, billetterie, etc. Cela constitue la principale source de rémunération de CulturAdvisor et nous permet de continuer à vous informer sur des événements culturels passionnants et de contribuer à la mise en valeur de notre culture commune.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne écoute.

Hakim Aoudia.

Notre note
filmotv
TickeTac

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
DESTINATIONS AGENDA COMPTE
CulturAdvisor