Patrimoine : Visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant !
Maison George Sand Réservez train Achetez George Sand (livres)

Patrimoine : Visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant !

Hakim Aoudia - Publié le

Temps de lecture : 6 minutes

Située à Nohant-Vic dans le Berry, dans le département de l’Indre et la région Centre-Val de Loire, à 2h de Bourges, la maison George Sand, ou château de Nohant, est un haut lieu de la culture française du XIXe siècle. Un site remarquable qui accueillit en son temps : Franz Liszt, Honoré de Balzac, Alexandre Dumas fils, Frédéric Chopin, Gustave Flaubert ou Eugène Delacroix. Patrimoine : Visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant !

Les origines

Les premières traces de l’existence du village de Nohant, dans les archives, remontent à 1228. À cette époque, un château fort se dresse déjà sur ces terres, propriété des Hugues, seigneurs de Nohant. Si le château dépend, en 1320, de la seigneurie de Saint-Chartier, il passe, dès la fin du XIVe siècle entre les mains des Villelume. Ainsi, c’est Charles de Villelume qui réaménage le château et l’entoure de fossés et de fortifications, dès la fin de la guerre de Cent Ans.

Le domaine va ainsi se transmettre, au gré des ventes et successions, jusqu’à ce que Pierre-Philippe Péarron de Serennes, gouverneur de Vierzon, le rachète le 10 novembre 1767. Ce dernier rase l’ancien château féodal et y construit la vaste demeure que nous connaissons aujourd’hui.

Patrimoine : Visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant ! D'après une gravure du XIXe siècle. Crédit photo Yves Ducourtioux.
Patrimoine : Visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant ! D’après une gravure du XIXe siècle. Crédit photo Yves Ducourtioux.

Marie Aurore Dupin de Francueil

En 1973, Marie-Aurore de Saxe, comtesse de Horn, puis Madame Dupin de Francueil, fille naturelle du maréchal de Saxe et petite-fille du roi de Pologne, rachète le château de Nohant. Elle s’y installe pour échapper aux troubles de la Révolution française, fait combler les fossés, aménager un jardin et un verger, et le fait meubler avec goût.

La demeure, de style Louis XVI, est simple et de belles proportions. Deux grandes baies y ont été percées, sur chaque façade au deuxième étage, pour y apporter plus de lumière. De plus, elle est accompagnée de communs et de fermes datant du XVIIIe siècle.

En 1808, sa petite-fille Aurore, future George Sand, découvre Nohant à l’âge de quatre ans. Cependant, le séjour tourne au drame lorsque son fils, Maurice Dupin, décède des suites d’un accident de cheval. Considérant désormais Aurore comme le seul lien qui la rattache à son fils disparu, Marie Aurore Dupin de Francueil décide d’élever sa petite-fille et de la garder auprès d’elle. Ainsi, celle-ci devient l’enjeu d’une rivalité avec sa mère, Sophie-Victoire Delaborde, qui se règle par une transaction financière doublée d’une rente annuelle.

Portrait de Marie-Aurore de Saxe (1748-1821) et son fils Maurice Dupin de Francueil (1778-1808). Pastel vers 1785. Crédit photo Musée de la Vie Romantique Paris. (Patrimoine : Visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant !).
Portrait de Marie-Aurore de Saxe (1748-1821) et son fils Maurice Dupin de Francueil (1778-1808). Pastel vers 1785. Crédit photo Musée de la Vie Romantique Paris. (Patrimoine : Visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant !).

Aurore Dupin devient George Sand

Aurore Dupin grandit auprès de sa grand-mère qui veille à son éducation et à son avenir, en faisant d’elle son unique héritière. Lorsqu’elle décède, en 1821, celle-ci hérite du domaine à 17 ans et décide l’année suivante d’épouser François Casimir Dudevant, avocat à la cour royale. Ce dernier lui donnera deux enfants, Solange et Maurice, mais le couple ne s’entend pas et finit par se séparer au bout de quelques années.

En 1830, Aurore rencontre le romancier Jules Sandeau. Le couple engage une liaison, mais également une fructueuse carrière de journalistes au Figaro, signant leurs articles J. Sand. Ainsi, Aurore gardera le pseudonyme de Sand et y ajoutera le prénom masculin de George écrit à l’anglaise, synonyme de Berrichon. George Sans vient de naître et publie son premier roman Indiana.

Eugène Delacroix : Portrait de George Sand (1834). Crédit photo Musée National Eugène Delacroix. (Patrimoine : Visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant !).
Eugène Delacroix : Portrait de George Sand (1834). Crédit photo Musée National Eugène Delacroix. (Patrimoine : Visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant !).

La Maison George Sand

George Sand séjourne fréquemment au château de Nohant, notamment l’été. Elle y écrit la plupart de ses romans et y installe même, au sein du salon du rez-de-chaussée, un théâtre, puis un théâtre de marionnettes. Ainsi, devenue une célèbre romancière, elle y reçoit de prestigieux invités, parmi lesquels Marie d’Agoult, Alfred de Musset, Franz Liszt, Honoré de Balzac, Alexandre Dumas fils, Frédéric Chopin, Gustave Flaubert, Ivan Tourgueniev ou Eugène Delacroix. Elle décède le 8 juin 1876 et est enterrée dans le parc du château

En 1908, sa petite-fille Gabrielle lègue le château et son contenu à l’Institut de France. Tandis qu’en 1952, Aurore Lauth-Sand, sœur de Gabrielle, hérite du domaine et le donne à l’État, en conservant l’usufruit. Enfin, à la mort de cette dernière en 1961, les Monuments Historiques prennent possession des lieux et ouvrent la Maison George Sand au public toute l’année.

Patrimoine : Visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant !
Patrimoine : Visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant !

Que voir ?

Ce haut lieu de la culture française du XIXe siècle, chargé d’histoire et perdu dans la campagne berrichonne, a heureusement été préservé dans son état d’origine. On peu y voir et visiter :

  • Le vestibule et son escalier majestueux,
Vestibule et grand escalier de la maison George Sand. Crédit photo Alain Longchampt/Cente des Monuments Nationaux. (Patrimoine : Visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant !).
Vestibule et grand escalier de la maison George Sand. Crédit photo Alain Longchampt/Cente des Monuments Nationaux. (Patrimoine : Visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant !).
  • La salle à manger,
  • Le salon,
  • La cuisine,
  • Le théâtre,
  • Le théâtre de marionnettes,
  • La chambre d’Aurore de Saxe,
  • Chambre d’Aurore Lauth-Sand,
  • Le boudoir,
  • Les combles, aménagées en atelier pour Maurice, fils de George Sand,
  • La chambre de George Sand,
La chambre de George Sand. © Pierrick Delobelle. (Patrimoine : Visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant !).
La chambre de George Sand. © Pierrick Delobelle. (Patrimoine : Visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant !).
  • Le cabinet de travail de George Sand,
  • Les jardins, de 6 hectares,
  • Le cimetière familial.

À découvrir en famille

La visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant, est une activité idéale pour les enfants à partir de 10 ans.

En effet, elle permet de découvrir :

  • Un lieu chargé d’histoire et de culture. Le château de Nohant est un site remarquable qui a accueilli de nombreux artistes et écrivains du XIXe siècle, notamment George Sand, une figure majeure de la littérature française.
  • Un patrimoine architectural et naturel remarquable. Une belle demeure de style Louis XVI entourée de jardins, dont on appréciera l’architecture.
  • Des activités ludiques et interactives. La Maison George Sand propose, pendant les vacances scolaires, des visites et des ateliers destinés aux enfants de 6 à 12 ans.
George Sand, photographie de Félix Nadar (1864). © Assemblée nationale. (Patrimoine : Visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant !).
George Sand, photographie de Félix Nadar (1864). © Assemblée nationale. (Patrimoine : Visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant !).

Cette visite peut également venir accompagner et enrichir les programmes de l’éducation nationale :

  • Histoire, la visite permet de découvrir la vie quotidienne au XIXe siècle.
  • Littérature, la visite permet de découvrir l’univers de George Sand et d’en apprendre davantage sur son œuvre.
  • Arts plastiques, la visite permet d’admirer les œuvres d’art qui décorent le château de Nohant, précieux témoignage artistique de l’époque de George Sand.
Parc de la Maison George Sand. Crédit photo valdeloire-france. La chambre de George Sand. © Pierrick Delobelle. (Patrimoine : Visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant !).
Parc de la Maison George Sand. Crédit photo valdeloire-france. La chambre de George Sand. © Pierrick Delobelle. (Patrimoine : Visite de la Maison George Sand, ou château de Nohant !).

Soutenez-nous

Nous vous encourageons à utiliser les liens d’affiliation présents dans cette publication. Ces liens vers les produits que nous conseillons, nous permettent de nous rémunérer, moyennant une petite commission, sur les produits achetés : livres, vinyles, CD, DVD, billetterie, etc. Cela constitue la principale source de rémunération de CulturAdvisor et nous permet de continuer à vous informer sur des événements culturels passionnants et de contribuer à la mise en valeur de notre culture commune.

Rosa Tandjaoui.

Notre note
filmotv
Nextstory
Jet Tours

Commentaires

0

Ajouter un commentaire

Fermer le menu
DESTINATIONS AGENDA COMPTE
CulturAdvisor